La présidente du nouvel exécutif européen, Ursula von der Leyen, s’est rendue ce week-end à Addis-Abeba en Éthiopie, siège de l’Union africaine (UA), pour son premier déplacement hors de l’Union européenne (UE) axé sur l’Afrique.

Selon son service presse, ce déplacement « montre clairement l’importance que la Commission von der Leyen attachera au développement de liens solides avec l’Afrique dans le but de construire un partenariat euro-africain prospère et stable ».

La présidente de l’exécutif européen a notamment rencontré le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat avec lequel elle a évoqué le partenariat entre l’UA et l’UE, selon un communiqué du président de la Commission de l’UA.

M. Faki Mahamat a assuré la présidente de la Commission européenne du soutien de la Commission de l’UA durant son mandat, et exprimé sa gratitude pour sa visite au siège de la CUA, lors de son premier déplacement en dehors de l’Europe depuis sa prise de ses fonctions.

«La réunion a débattu des stratégies de lutte contre le terrorisme, le changement climatique et ses effets, la mobilisation des investissements et la promotion du commerce entre l’Afrique et l’Europe», lit-on notamment dans le communiqué.

Les deux parties ont également discuté du prochain sommet UE-UA en 2020.

De son côté, la présidente de la Commission européenne a fait part du soutien de l’UA à l’Afrique.

«J’espère que ma présence à l’Union africaine pourra envoyer un fort message politique, parce que le continent africain et l’Union africaine comptent pour l’Union européenne et la Commission européenne», a notamment souligné Mme von der Leyen.

Lors de cette visite, la présidente de l’exécutif européen a également rencontré le Premier ministre éthiopien et lauréat du prix Nobel de la paix 2019, Abiy Ahmed.

Bouton retour en haut de la page
Fermer