A moins de trois semaines des législatives canadiennes, le leader du Parti conservateur Andrew Scheer s’est engagé à réduire de 25% le budget réservé à l’aide étrangère du pays nord-américain.
L’aide étrangère devrait passer d’environ six milliards de dollars par an à 4,5 milliards de dollars si les conservateurs parviennent à former un gouvernement à l’issue des élections du 21 octobre, indique-t-on auprès du parti.
Ce budget revu nettement à la baisse devrait profiter aux pays qui ont un indice de développement humain inférieur à 0,6 %.
“Notre philosophie, c’est que les pays qui ont un indice de développement plus élevé n’ont pas besoin du même appui que les autres”, a expliqué M. Scheer.
L’économie de 1,5 milliard de dollars servirait à financer certains des engagements pris pendant la campagne électorale, notamment la “baisse d’impôt pour tous” chère aux Conservateurs.
“Nous avons fait notre choix. On va rediriger l’argent de l’enveloppe pour l’aide étrangère pour appuyer les Canadiens”, a-t-il dit.
Le Canada consacre actuellement environ 0,27 % de son produit intérieur brut (PIB) sous forme de contribution à l’aide internationale au développement, bien loin de l’objectif de 0,7 % fixé par l’ONU.

Bouton retour en haut de la page
Fermer