Le président camerounais Paul Biya a fait part, mardi, de sa volonté de convoquer “un grand dialogue national” pour résoudre la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

“j’ai décidé de convoquer, dès la fin du mois en cours, un grand dialogue national qui nous permettra, dans le cadre de notre Constitution, d’examiner les voies et moyens de répondre aux aspirations profondes des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais aussi de toutes les autres composantes de notre Nation”, a-t-il indiqué dans un discours à la nation.

Lors de son adresse, il a reconnu que depuis près de trois ans, les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont en proie à une crise, “qui met en péril la sécurité et le bien-être des populations qui y vivent, mais a également de profondes conséquences sur l’ensemble de la communauté nationale”.

Pour lui, le dialogue aura vocation à réunir, sans exclusive, les filles et les fils du Cameroun autour de valeurs de la paix, la sécurité, la concorde nationale et le progrès.

A cette occasion, il a précisé que ce dialogue touchera à des questions d’intérêt national, telles que l’unité nationale, l’intégration nationale, le vivre-ensemble.

Les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest vivent au rythme affrontements entre l’armée et des groupes séparatistes.

Cette crise a fait plusieurs morts et contraint un grand nombre de personnes à fuir les zones de conflits.

Bouton retour en haut de la page
Fermer