La Faculté des Sciences Semlalia relevant de l’université Cadi Ayyad de Marrakech a procédé, au cours de cette année universitaire, au lancement d’un Master intitulé “efficacité énergétique dans le Bâtiment”.

Ce master, qui vient d’être accrédité en juillet dernier par le ministère de tutelle et les professionnels, vise à développer les compétences nécessaires pour la mise en œuvre de l’efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment qui est d’une part, très consommateur de l’énergie et d’autre part, confronté à des exigences de la maîtrise de l’énergie de plus en plus contraignante dans la cadre de la réglementation thermique national.

Cette formation d’une durée de 4 semestres, vient contribuer à combler le manque, aussi bien au niveau régional qu’à l’échelle nationale, du personnel qualifié dans ce domaine et dans la mise en œuvre de l’efficacité énergétique dans le bâtiment.

Au terme de cette formation, les personnes cibles, engagées ou non dans la vie active pour répondre à des besoins en formation dans l’efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment (architectes, ingénieurs, techniciens entre autres), seront en mesure de maîtriser l’ingénierie sous-jacente aux bâtiments énergétiques, en particulier la thermique, la mécanique des fluides et les matériaux et concevoir des bâtiments éco-énergétiques ayant une empreinte environnementale réduite.

Ils pourront aussi comprendre les enjeux techniques, économiques et sociaux des bâtiments verts, comprendre les phénomènes mis en jeu dans les systèmes énergétiques et environnementaux d’un Bâtiment, utiliser les principes de l’écoconception pour réduire les besoins énergétiques de bâtiments et évaluer le potentiel d’intégration des énergies renouvelables à un bâtiment, et d’une manière générale diagnostiquer, évaluer et optimiser les performances énergétiques d’un bâtiment.

Le programme et le contenu pédagogiques de ce master seront axés notamment sur les transferts thermiques, mécaniques des fluides et hydraulique, conversion et stockage de l’énergie, outils informatiques pour le bâtiment, thermodynamique appliquée et langues et culture (premier semestre), l’énergétique du bâtiment, systèmes PV/intégration dans le bâtiment, matériaux et bâtiments durables, typologie des réseaux hydrauliques et aérauliques, langues et cultures et soft skills (deuxième semestre).

Le troisième semestre sera axé quant à lui, sur la gestion intelligente des bâtiments, audit énergétique/gestion de projets, outils de simulation dynamique des bâtiments, systèmes thermiques/biomasse et géothermie, conditionnement des ambiances/métrologie pour le bâtiment et langues étrangères et culture alors que le contenu pédagogique du quatrième semestre comprendra le soft employement et un stage.

Bouton retour en haut de la page
Fermer