Un échange de tirs transfrontaliers qualifiés d'”intenses” a eu lieu samedi au Cachemire entre l’Inde et le Pakistan, a indiqué le gouvernement indien.

Suite à la tension diplomatique grandissante entre les deux pays après la décision début août de New Delhi de priver la région du Cachemire de son autonomie, les deux forces tirent régulièrement des coups de feu au-dessus de la ligne de contrôle (LdC) dans le territoire himalayen revendiqué et divisé entre les deux pays.

Samedi, “des échanges de tirs” qualifiés d'”intenses” se poursuivaient dans l’après-midi, selon un haut responsable du gouvernement indien.

Pour sa part, le Pakistan n’a pour l’heure fait aucun commentaire sur les violences en cours.

Les tensions demeurent vives dans ce territoire depuis le 5 août, date à laquelle l’Inde a révoqué l’autonomie constitutionnelle de la partie du Cachemire qu’elle contrôle.

Quelque 80.000 paramilitaires indiens supplémentaires ont été déployés dans le Cachemire indien. Un demi-million de soldats s’y trouvent déjà en temps normal.

L’Inde et le Pakistan, qui se sont partagé le territoire du Cachemire après leur indépendance en 1947, se sont depuis livrés trois guerres, dont deux à propos de ce territoire.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer