Trois soldats pakistanais et cinq indiens ont trouvé la mort lors d’affrontements survenus sur la ligne de contrôle (LOC, frontière de facto entre l’Inde et le Pakistan) au Cachemire, une région à l’origine d’un conflit vieux de 70 ans entre les deux puissances nucléaires, rapportent les autorités pakistanaises.

“Dans un effort de détourner l’attention de la situation précaire au Cachemire (…), l’armée indienne a multiplié les tirs au niveau de la zone de contrôle. Trois soldats pakistanais ont été tués”, a annoncé, dans un tweet, le porte-parole du bureau de communication de l’armée pakistanaise, Asif Ghafoor.

“L’armée pakistanaise a réagi efficacement. Cinq soldats indiens ont été tués, beaucoup ont été blessés et des bunkers ont été endommagés”, a poursuivi le responsable, sans préciser la date de l’incident.

L’Inde n’a pas donné de réaction officielle sur cet incident, qui intervient dans le sillage de tensions diplomatiques indo-pakistanaises suite à la décision de New Delhi de révoquer l’autonomie constitutionnelle du Cachemire.

Réagissant à la décision du pays voisin, Islamabad avait alors annoncé sa décision d’expulser l’ambassadeur indien, de rappeler son propre représentant à New Delhi et de suspendre le commerce bilatéral avec l‘Inde.

Le Pakistan avait également annoncé sa volonté de porter la question du Cachemire devant le Conseil de sécurité de l’ONU et devant la Cour pénale internationale (CPI).

De son côté, New Delhi avait souligné que sa décision concernant le Cachemire relevait d’une “affaire interne”, en faisant part de sa décision de réduire ses liens diplomatiques avec Islamabad.

Depuis le début de la crise entre les deux pays, le 5 août dernier, les forces de sécurité indiennes avaient arrêté des centaines de personnes dans la région du Cachemire, où tous les moyens de communication ont été bloqués et les déplacements et rassemblements interdits.

Région himalayenne revendiquée aussi bien par l’Inde que par le Pakistan depuis la fin de la colonisation britannique en 1947, le Cachemire est divisé de facto entre les deux pays d’Asie du Sud.

Bouton retour en haut de la page
Fermer