Les autorités sanitaires en Côte d’Ivoire notent une augmentation “constante” des cas d’infection, avec un taux de positivité fluctuant entre 6 et 11% en moyenne et des pics pouvant atteindre plus de 20% ces derniers jours, selon le ministère ivoirien de la santé.

“Le bilan continue de s’alourdir en Côte d’Ivoire et 24 districts sanitaires du pays, y compris ceux du grand Abidjan, épicentre de la pandémie, sont concernés”,  d’après la conseillère technique du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Edith Kouassi.

Le nombre de personnes guéries et celui des patients encore en traitement se superposent pratiquement à la date du samedi 30 mai, tout comme le nombre de personnes hospitalisées qui représente au moins la moitié des cas de Covid-19 dépistés à ce jour.

Face à un bilan qui continue de s’alourdir, Dr Kouassi a recommandé que les populations fassent davantage d’effort dans le respect des mesures sécuritaires et sanitaires, gage d’une consolidation des acquis et d’une reprise harmonieuse et durable de la normalisation de la vie dans le pays.

Samedi, le nombre de cas confirmés a grimpé à 2.799, dont 1385 guérisons et 33 décès.

Bouton retour en haut de la page
Fermer