MDJS hta nta kouayri – Romantique

 

 

– Par Taoufik Saoulaji –

Rabat – L’équipe de la Renaissance Zemamra, qui participe à la Botola Pro pour la deuxième année consécutive, est déterminée à conserver sa place au sein des clubs d’élite et à s’imposer comme un acteur clé du football national.

Le club de la Renaissance Zemamra a joué pour la première fois chez l’élite du football national lors de la dernière saison. En dépit de la grande concurrence pour le maintien, il a échappé à la relégation en deuxième division après avoir terminé à la 12e place avec 34 points, récoltés en 8 victoires, 10 nuls et 12 défaites.

Même si concourir pour le titre ou jouer des rôles pionniers dans le championnat peut être peu probable en présence de clubs expérimentés dans les compétitions professionnelles, le représentant de Zemamra, et dans la perspective d’atteindre ses objectifs et de se préparer à tous les défis, a recruté l’entraîneur Mohamed Ismail Al Alaoui pour se charger de la direction technique du club lors de la prochaine saison et a entamé en amont la préparation afin de définir ses priorités et les postes qui connaissent des lacunes pour les combler pendant la période estivale de transferts.

A cet égard, le porte-parole du club, Abdessalam Nasser, a affirmé qu’en présence d’une direction cohésive et forte qui choisit soigneusement les joueurs, il est possible de maintenir le club dans la 1ère division, que ce soit en compétition pour le titre ou pour se maintenir loin de la zone de danger qui pourrait le reléguer à la deuxième division.

Il a indiqué que la Renaissance Zemamra a opté, pour la première fois cette année, d’organiser un stage de préparation à huis clos dans la ville de Zemamra en raison des conditions sanitaires au Maroc et dans le monde, dues à l’épidémie du coronavirus et étant donné que la ville n’a pas enregistré un nombre élevé de cas.

La décision d’effectuer un stage de préparation, qui a commencé le 19 octobre, dans la ville qui dispose d’infrastructures sportives adéquates, notamment le complexe Ahmed Choukri qui répond à toutes les normes, ainsi que d’un village sportif avec deux terrains recouverts de gazon naturel, est intervenue après consultation de la direction technique et du bureau directeur du club, a-t-il expliqué.

Il a ajouté que pour permettre à la direction technique de prendre connaissance de la préparation physique et technique des joueurs, créer l’harmonie entre toutes les lignes et essayer un ensemble d’éléments pour choisir la combinaison adéquate pour entamer le championnat, l’équipe a disputé une série de matchs au cours desquels elle a affronté à trois reprises le Racing Casablanca, la Jeunesse Sportive Salmi, le Youssoufia Berrechid, le FUS Rabat, le Moghreb Fès et l’AS FAR.

Le porte-parole du club a également souligné que pour combler le vide dans certains postes, le club a recruté un ensemble de joueurs, notamment le défenseur Abdelkhalek Hmidouch qui évoluait à la Jeunesse Sportive Salmi et au sein d’un club irakien, Naoufel Nazane ancien joueur à Ittihad Sidi Kacem, le défenseur Omar Tahloucht en provenance du Rapid Oued Zem, Oussama Achiq prêté par les FAR, en plus de Brahim Nakach, le milieu de terrain du Wydad Casablanca, Mohamed Ghadouani du Chabab Mohammédia et Hicham Kanis qui jouait en Italie.

Le club a conservé ses piliers à l’instar de Yassine El Houasli, Abderrahmane El Baqi, Hamza Al Madani, Marouane Lemzaouri, Mohamed Hamdane, Saad Allah Motii, Abdessamad Lembarki, Ayoub Taleb, Lahcen Dahdou, Imad Riyahi et Younes Hardala.

Plusieurs joueurs ont par ailleurs quitté le navire du club, notamment Anas Serghate, Mehdi Al Jarbaoui et Brahim Al Bahri qui a rejoint le Rapid Oued Zem.

Pour ce qui est de la stabilité de la direction technique, M. Nasser a relevé que le club a préservé le staff technique qui dirigeait l’équipe la saison dernière, en plus de recruter le coach Mohamed Ismail Al Alaoui, ancien entraîneur à l’Académie Mohammed VI de football et directeur sportif du Hassania Agadir.

Il a souligné que même si l’équipe de la Renaissance Zemamra est jeune et appartient à une petite ville, l’ambition de toutes ses composantes est principalement de s’assurer une place parmi les clubs de première division, car il est difficile d’imaginer de jouer des rôles de premier plan ou de concourir pour le titre en présence de grands clubs.

Il a conclu que le club ambitionne de mettre en oeuvre plusieurs projets, notamment la formation des joueurs et le recours aux jeunes, en particulier chez les espoirs qui ont fait preuve de grandes compétences la saison dernière.

MDJS hta nta kouayri – Securité
Bouton retour en haut de la page
Fermer