Le président du Conseil européen Donald Tusk a recommandé, mardi, aux dirigeants des 27 membres de l’Union européenne (EU27) d’accepter la demande britannique d’un nouveau report de la date de sortie du Royaume-Uni.

Cette recommandation intervient suite à la décision du Premier ministre britannique Boris Johnson de suspendre le processus de ratification de l’accord de retrait au Parlement, et “pour éviter un Brexit sans accord”, a indiqué M. Tusk sur Twitter.

Le président du Conseil européen propose que le nouveau report “soit décidé par procédure écrite”, sans qu’il soit nécessaire de tenir un sommet.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé mardi la suspension de l’examen de l’accord sur le Brexit au Parlement britannique, après le rejet des députés du calendrier d’approbation “très serré” exigé par le gouvernement, en attendant une décision de Bruxelles sur un éventuel report du Brexit.

Après ce vote compromettant sérieusement les chances d’une ratification de l’accord avant le 31 octobre, le dirigeant conservateur a déclaré devant les députés qu’il comptait demander aux dirigeants européens “leurs intentions” concernant la lettre du report envoyée samedi par Londres.

Le Parlement britannique avait décidé samedi de reporter sa décision sur le nouvel accord de Brexit, négocié par le Premier ministre britannique avec Bruxelles,  contraignant le gouvernement conservateur de Boris Johnson à envoyer une lettre non signée à l’Union européenne demandant un nouveau report du Brexit au-delà du 31 octobre.

Bouton retour en haut de la page
Fermer