Le montant agrégé des dividendes des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca devrait atteindre 16,705 milliards de dirhams (MMDH) au terme de l’exercice 2020, équivalent à un taux de distribution historique de 96%, estime Attijari Global Research (AGR).

“Dans l’attente d’une communication de la part des sociétés cotées n’ayant pas encore annoncé leur dividende par action (DPA) 2020, nous pensons que le montant agrégé des dividendes devrait atteindre 16,705 MMDH au terme de l’exercice 2020 contre 18,670 MMDH en 2019, soit un repli de 10,5%. À cet effet, le payout (base consolidée) ressortirait autour des 96%”, indique AGR dans une analyse des résultats annuels 2020 des sociétés cotées.

Jusqu’à date d’aujourd’hui, 65 émetteurs parmi les 74 sociétés cotées ont annoncé le montant de leur dividende au titre de l’exercice 2020, fait savoir la même source, notant que celles-ci représentent plus de 80% de la capitalisation totale du marché.

Il en ressort un dividende agrégé de 14,324 MMDH, indique la filiale d’Attijariwafa Bank, précisant que les dividendes ordinaires ont atteint un montant de 14,203 MMDH tandis que les dividendes exceptionnels se sont établis à 121,5 millions de dirhams (MDH) durant la même période.

En termes de communication des émetteurs sur le dividende de l’exercice 2020, les analystes d’AGR relèvent que 19 sociétés cotées ont relevé leur DPA, 16 ont abaissé le montant de leur dividende comparativement à l’exercice 2019, 5 ont maintenu un DPA stable et enfin 25 n’ont pas distribué de dividende au même titre que l’année 2019.

Par ailleurs, 9 sociétés cotées n’ont pas encore annoncé le dividende à distribuer au titre de l’exercice 2020.

En dépit de la forte dégradation des profits en 2020 et tenant compte du manque de visibilité des émetteurs, le rendement (D/Y) 2020 du marché Actions ressort à un niveau correct de 2,9%, fait remarquer AGR, soulignant que celui-ci est toujours attractif à travers un spread de rendement par rapport aux BDT-5 ans de 90 points de base (PBS), contre 60 PBS en 2019.

À la lecture des rendements de dividende sectoriels, quatre secteurs se distinguent à travers des D/Y attractifs. Ainsi, celui du Ciment avec un D/Y moyen de 4,1% porté par le relèvement du DPA ordinaire des deux cimentiers cotés et celui des Assurances avec un D/Y moyen de 3,8% soutenu par le rehaussement des dividendes d’Agma et d’AtlantaSanad.

De même, le secteur “Financement” offre un D/Y moyen de 3,8% suite au retour à la distribution d’Eqdom et de Maroc Leasing, et celui des Ports un D/Y de 3,7% équivalent à un DPA de Marsa Maroc de 8 dirhams en 2020 contre 9,7 dirhams en 2019.

Bouton retour en haut de la page
Fermer