Le championnat national de football va reprendre fin juillet et les entraînements débuteront cette semaine, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, M. Othmane El Ferdaous.

Cette annonce est intervenue lors de l’exposé de M. El Ferdaous devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, qui a été consacré à la discussion de la situation du Département de la Jeunesse et des Sports à la lumière de la pandémie du coronavirus, des mesures préventives du ministère, de son plan d’action post-confinement et de l’impact de cet arrêt sur les sports collectifs, les clubs et les événements sportifs.

Dans ce sens, M. El Ferdaous a souligné que cette décision, prise en coordination avec la Fédération royale marocaine de football et les ministères de l’Intérieur et de la Santé, survient après l’étude du dossier et la mise en place d’un protocole sanitaire pour fournir les conditions sanitaires requises dans le plein respect des mesures et procédures décidées par les autorités.

La suspension des événements sportifs a un effet négatif sur les activités sportives notamment collectives, a fait savoir le ministre, notant que cet arrêt n’était pas un choix mais une obligation pour prévenir et endiguer la pandémie et ainsi préserver la santé et la sécurité de l’ensemble des citoyens.

Afin de faire face à ces effets négatifs sur le secteur sportif, le ministre a souligné l’importance de développer une approche en partenariat avec les fédérations sportives habilitées par la loi à organiser ces compétitions et manifestations sportives, et ce dans l’objectif de trouver les moyens les plus efficaces pour surmonter cette circonstance exceptionnelle dans le domaine.

L’aspect technique lié à la préparation physique des joueurs relève de la compétence des équipes médicales des clubs, aptes à évaluer l’impact du confinement sur la forme physique des joueurs, a-t-il expliqué, ajoutant que pour les procédures concernant l’impact de la pandémie sur les sports collectifs, les fédérations sportives veilleront au suivi des différentes disciplines lors de la phase post-confinement.

À cet égard, M. El Ferdaous a rappelé que son département a élaboré un guide pratique pour la période post-confinement qui comprend les procédures sanitaires et médicales auxquelles le sportif doit être soumis. Ce guide a été mis en place en concertation avec les fédérations sportives pour déterminer les spécificités de chaque discipline et les mesures à prendre avant de reprendre une pratique sportive normale, a-t-il ajouté.

Il a souligné que le ministère a maintenu la subvention allouée aux fédérations sportives qui n’a pas été revue à la baisse par rapport à l’année sportive précédente, et ce malgré le contexte particulier que traversent les finances publiques.

Conscient du caractère exceptionnel et sans précédent de cette conjoncture, le département a pris cette mesure pour soutenir les fédérations sportives en tant que partenaires du ministère dans la gestion de la chose sportive, a ajouté le ministre.

Le ministère accorde une attention particulière aux sports collectifs, a insisté M. El Ferdaous, notant qu’un plan de travail sera élaboré pour accompagner les fédérations à travers la restructuration de l’administration de ces instances fédérales et la mise à leur disposition d’une direction technique nationale, ainsi qu’à travers l’ouverture sur l’environnement des sports scolaires, considéré comme une véritable pépinière de jeunes talents dans les sports collectifs et individuels.

Bouton retour en haut de la page
Fermer