Washington – Boeing a déclaré qu’il pourrait ralentir ou arrêter la production de son avion de ligne 737 MAX si les régulateurs n’approuvent pas sa remise en service d’ici la fin de l’année.

L’avertissement a été émis mercredi par le géant de l’aérospatiale dans la foulée de l’annonce de sa plus mauvaise performance trimestrielle à ce jour, après avoir subi une perte initiale de 7 milliards de dollars à cause du clouage au sol mondial des appareils 737 MAX.

Le PDG de Boeing, Dennis Muilenburg, a affirmé lors d’une conversation téléphonique avec les analystes que, si Boeing envisageait de continuer à produire 42 de ses avions 737 par mois et de porter ce taux à 57 l’année prochaine, tout décalage dans le calendrier de retour du MAX pourrait obliger la société à baisser sa production.

Boeing a déclaré qu’il espérait pouvoir reprendre les livraisons des MAX au quatrième trimestre, mais certains responsables gouvernementaux et de l’industrie ne s’attendent pas à ce que ces appareils redécollent avant l’année prochaine. Les régulateurs ont immobilisé au sol les 737 MAX depuis mars, après deux accidents mortels en l’espace de trois mois.

Le constructeur aéronautique américain avait a annoncé mercredi un chiffre d’affaires en baisse à 15,8 milliards de dollars au deuxième trimestre 2019, et des pertes par action de 5,82 dollars.

Bouton retour en haut de la page
Fermer