Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé, mercredi, un chiffre d’affaires de 20 milliards de dollars au troisième trimestre de 2019, en hausse par rapport au trimestre précédent (15,8 milliards), mais qui reflète toujours la baisse des livraisons d’avions Boeing 737, partiellement compensée par l’augmentation du volume d’activité des divisions Défense et Services du groupe.

Au cours de cette période, Boeing a généré un cash-flow opérationnel de 2,4 milliards de dollars et versé 1,2 milliard de dollars en dividendes, a indiqué le groupe basé à Chicago.

Evoquant la crise du 737 MAX, immobilisé au sol depuis mi-mars après deux crash d’avion ayant fait 346 morts, Boeing a dit avoir “développé des mises à jour pour les logiciels et la formation des pilotes et continue de collaborer avec l’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA) et les autorités aéronautiques civiles du monde entier pour finaliser les dernières étapes nécessaires à la certification du 737 MAX et préparer son retour en service commercial”.

“Ces autorités de réglementation détermineront le calendrier et les conditions du retour en service dans leurs juridictions respectives”, a fait savoir Boeing dans un communiqué.

Pour établir ses résultats du troisième trimestre, le groupe a indiqué s’être appuyé sur l’hypothèse selon laquelle la remise en service du 737 MAX sera approuvée par les autorités de réglementation à partir du quatrième trimestre 2019 avec une augmentation progressive des cadences de production du 737 de 42 à 57 unités par mois d’ici à la fin de l’année 2020.

“Notre première priorité demeure la remise en service en toute sécurité du 737 MAX, et nous accomplissons des progrès réguliers dans ce sens”, a déclaré, à cet égard, Dennis Muilenburg, directeur général de Boeing.

“Nous avons par ailleurs pris plusieurs mesures visant à renforcer nos actions en faveur de la sécurité de nos produits et de nos services. Nous continuerons à honorer les engagements pris vis-à-vis de nos clients et à saisir de nouvelles opportunités en élevant systématiquement nos valeurs de sécurité, de qualité et d’intégrité au premier plan”, a-t-il assuré.

Bouton retour en haut de la page
Fermer