Le chanteur et député d’opposition Bobi Wine a annoncé sa candidature à la présidentielle ougandaise prévue en 2021, se déclarant prêt à défier le chef d’Etat Yoweri Museveni lors d’une élection “libre et juste”.
“Au nom du peuple d’Ouganda, je vous défie (Yoweri Museveni) lors d’une élection libre et juste en 2021”, a déclaré le politicien âgé de 37 ans, lors d’un rassemblement à Kampala, assurant qu’il a été encouragé par les Ougandais, qui “m’ont dit que je suis le leader qu’ils veulent”. Le chanteur de reggae Robert Kyangulanyi, plus connu sous son nom d’artiste Bobi Wine, avait précédemment déclaré être prêt à briguer la présidence ougandaise “si mon équipe estime que je suis la bonne personne”, sans officialiser sa candidature.
“Je veux réitérer mon appel à chacun d’entre nous: notre pays est plus grand que chacun d’entre nous (…) Comme nous le chantons, nous sommes le pays, nous sommes le futur, nous sommes le changement dont nous avons tant besoin”, a lancé le chanteur.
Le député d’opposition avait été arrêté et inculpé de trahison à la suite du caillassage du convoi de M. Museveni en marge d’une élection législative partielle à Arua (nord) le 14 août 2018, remportée par le candidat de son parti. Il a également été arrêté ou assigné à résidence à plusieurs reprises dans le cadre de son inculpation pour avoir organisé un rassemblement illégal en juillet 2018.
En février, le parti au pouvoir, le Mouvement de la résistance nationale (NRM), a appelé M. Museveni à “continuer à diriger le Mouvement et l’État en 2021 et au-delà pour éliminer les freins à la transformation” de ce pays d’Afrique de l’Est.

Bouton retour en haut de la page
Fermer