Attijariwafa Bank et Bank Of Africa ont lancé des offres de “Crédit Relance”, afin de faciliter la reprise de ces entreprises frappées de plein fouet par la crise du covid-19.

En ce qui concerne l’offre de Bank Of Africa, il s’agit d’un crédit moyen/long terme destiné principalement au financement du fonds de roulement des entreprises. Ce crédit plafonné à 100 MDH avec un taux de financement de 4%, est remboursable sur une durée de 7 ans avec un différé pouvant aller jusqu’à 2 ans.

Le crédit de BOA est également garanti par la Caisse centrale de garantie à hauteur de 80% à 95%. “Il est destiné à couvrir les besoins en fonds de roulement avec au moins 50% du crédit dédié au règlement des fournisseurs”, peut-on lire dans un communiqué de la banque, qui précise que d’autres besoins comme les charges du personnel, les charges sociales, les charges fiscales, les loyers, les charges d’énergie, les frais d’entretien et les droits de douane, peuvent être financés par ce crédit.

L’offre relance d’Attijariwafa Bank est quant à elle destinée aux entreprises de toutes tailles, intégrant le financement de la reprise d’activité, des offres digitales innovantes, ainsi que l’accompagnement et le conseil. Le crédit proposé dans le cadre de cette offre, est destiné aux commerçants, artisans, professionnels, TPE, PME et Grandes Entreprises.

Pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 10 MDH, le crédit est à hauteur de 10% du chiffre d’affaires avec un maximum de 1 MDH. Les entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse 10 MDH, pourront quant à elles bénéficier d’un crédit pouvant aller à 1,5 mois de chiffre d’affaires pour celles opérant dans l’industrie et à 1 mois de chiffre d’affaires pour celles relevant des autres secteurs d’activité, avec un plafond de 100 MDH.

A l’instar du crédit proposé par BOA, le crédit d’Attijariwafa Bank est remboursable sur une durée de 7 ans avec 2 ans de différé, il est adossé à la garantie de la CCG, “Relance TPE” couvrant 95% du montant du crédit et “Damane Relance” pour la PME et la GE, couvrant entre 80% et 90% selon le niveau de chiffre d’affaires.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer