La directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Coralie Geverse  s’est  félicitée vendredi de la gestion du fonds de solidarité mis en place  par le gouvernement ivoirien dans le cadre de la riposte contre la Covid 19.

“De bonnes pratiques existent au sein du ministère de la Solidarité et nous avons pleinement confiance que ces bonnes pratiques vont aussi être mises en œuvre dans le nouveau fonds en réponse à la crise  contre le Covid-19 », a déclaré  Mme Gerverse, au terme d’une séance de travail avec la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre contre la Pauvreté, Mariatou Koné.

Au regard de la bonne gestion  du  ministère  en charge de la solidarité dans le cadre de la réponse au Covid-19 et aussi en ce qui concerne le programme des filets sociaux, la Banque mondiale  peut entrevoir une gestion transparente  pour  un nouveau fonds de solidarité nationale en réponse au Covid-19, a souligné  la directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire.

Pour la ministre Mariatou Koné, la Banque mondiale offre encore à la Côte d’Ivoire d’autres possibilités d’élargir l’assiette de bénéficiaires de la solidarité.  « En plus, cette décision est au compte du gouvernement qui s’est illustré par la traçabilité et la transparence des opérations”, a-t-elle signifié.

Pour lutter contre les conséquences de la maladie à Covid-19, les autorités ivoiriennes ont dégagé un fonds spécial de 13,3 milliards de francs CFA pour assister 177 198 ménages pauvres du pays à travers des transferts monétaires de 75 000 francs CFA par trimestre (25 000 par mois).

Bouton retour en haut de la page
Fermer