L’ancien maire de New York, Mike Bloomberg, a suspendu sa campagne présidentielle mercredi, apportant son soutien à Joe Biden au lendemain du Super Tuesday où le milliardaire a échoué à émerger comme un prétendant sérieux pour la Maison Blanche.

“Il y a trois mois, je suis entré dans la course pour la présidence pour vaincre Donald Trump. Aujourd’hui, je quitte la course pour la même raison: vaincre Donald Trump”, a déclaré M. Bloomberg dans un communiqué. “Il est clair pour moi que me maintenir dans la course rendrait cet objectif plus difficile à atteindre”.

“J’ai toujours cru que vaincre Donald Trump commençait par s’unir derrière le candidat avec le meilleur potentiel pour le faire. Après le vote d’hier, il est clair que ce candidat est mon ami et grand américain, Joe Biden”, a soutenu M. Bloomberg.

Lors du Super Tuesday, M. Bloomberg n’a remporté qu’une seule élection, dans le territoire des Samoa américaines, et ce après avoir dépensé près de 500 millions de dollars en publicités.

Désormais, la primaire semble se diriger vers un duel entre Bernie Sanders et Joe Biden, grand vainqueur du Super Tuesday où il a raflé dix Etats, dont les convoités Texas et la Virginie.

Bouton retour en haut de la page
Fermer