Une journée d’information a été organisée, mardi à Oujda, pour présenter le bilan pour l’Académie de l’éducation et de la formation (AREF) de l’Oriental du programme d’Assistance technique pour l’appui (ATA) à la réforme du secteur de l’éducation au Maroc «Education 2», financé par l’Union Européenne.

Ce programme, mis en œuvre entre septembre 2017 et octobre 2019 avec le soutien d’une équipe d’experts techniques nationaux et internationaux, a pour principaux objectifs de soutenir une offre d’enseignement obligatoire, accessible à toutes et à tous, promouvoir les principes d’égalité de genre, d’équité, de solidarité scolaire et sociale et favoriser un accès facilité des élèves à la formation professionnelle, à l’université et au marché de l’emploi.

Cette initiative, placée sous le thème «Partenaires pour une école de la qualité» et qui a bénéficié aussi aux AREF de Casablanca-Settat et de Marrakech-Safi, s’est articulée autour de cinq axes, dont la formation initiale et continue des enseignants, la planification scolaire pluriannuelle, le renforcement des capacités des managers de l’éducation nationale et le développement des ressources et outils pédagogiques, ainsi que l’amélioration du modèle pédagogique.

Le cinquième axe, transversal, concerne le développement du système information-communication et de la visibilité du secteur, à travers l’accompagnement de la filière informatique au niveau central et régional et la finalisation d’une stratégie de communication pour la mobilisation sociale autour de l’école publique.

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, la directrice chargée de la communication au ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle et de la recherche scientifique, Fatima Ouahmi, a souligné que ce programme est le fruit du partenariat privilégié entre le Maroc et l’UE et s’inscrit pleinement dans la vision stratégique de réforme du système de l’éducation 2015-2030, déployée par le ministère conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI.

Il s’agit de placer l’école marocaine au cœur de la dynamique de développement, a-t-elle souligné, saluant le bilan «satisfaisant» de ce programme qui a apporté une expertise technique de qualité sur des thèmes comme la formation des enseignants, la planification scolaire pluriannuelle, le renforcement des capacités des managers et le développement des ressources pédagogiques.

De son côté, le directeur de l’AREF de la région de l’Oriental, Mohamed Dib, a mis en exergue la collaboration positive entre l’AREF, le département de l’Education nationale et les experts de l’UE tout au long de la période de mise en œuvre de ce programme, ce qui a permis de réaliser un bilan remarquable sur l’ensemble des cinq axes d’intervention d’«Education 2».

Il a, en outre, partagé quelques réflexions en perspective d’un programme «Education 3», précisant que ce futur programme doit avoir pour objectif stratégique de soutenir et d’accompagner la mise en œuvre de la vision stratégique 2015-2030 dans sa 2ème quinquennale (2020-2024), en harmonie avec la loi cadre 51-17, et avec un accent qui doit être mis sur la gouvernance, l’équité et l’égalité ainsi que la qualité d’enseignement et d’apprentissage.

Pour sa part, Roger Pierre Giorgi, chef de mission de l’ATA, a présenté un exposé sur les multiples actions menées dans le cadre des différents axes d’«Education 2», saluant le bilan de ce programme d’appui technique au profit des acteurs du système éducatif au niveau des régions concernées.

Par ailleurs, les participants à cette rencontre ont appelé à conjuguer les efforts de l’ensemble des intervenants pour capitaliser sur les réalisations accomplies, partager les résultats de cette initiative au niveau de l’ensemble des AREF et veiller à la continuité des acquis obtenus.

Cette journée d’information a également porté sur l’organisation d’une table ronde autour du thème «Le chantier de la réforme et l’appui de l’UE», avec la participation de directeurs provinciaux de l’Education nationale, des coordonnateurs du programme «Education 2» et d’acteurs éducatifs.

Bouton retour en haut de la page
Fermer