Positif au Covid-19 à bientôt 84 ans, l’ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a été hospitalisé jeudi soir à Milan (nord), mais son état n’inspire pas de craintes pour le moment selon son entourage.

“Le président Berlusconi a été hospitalisé par précaution à l’hôpital San Raffaele de Milan après l’apparition de certains symptômes. Le cadre clinique ne donne pas de préoccupation”, assure le bref communiqué de l’entourage.

Selon l’agence AGI, Silvio Berlusconi a été hospitalisé dans la chambre qu’il occupe habituellement quand il se rend dans cet hôpital, ce que l’agence interprète comme signe que la situation n’est pas sérieuse, sinon il se trouverait en soins intensifs.

Licia Ronzulli, une sénatrice de Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, a affirmé vendredi matin à la radio que l’ex-Cavaliere avait “passé la nuit à l’hôpital pour contrôler la situation”, mais qu'”il va bien”.

Selon l’agence Ansa, l’ex-chef du gouvernement est arrivé jeudi soir en voiture, et pas dans une ambulance, accompagné par son escorte. “Il semblait aller assez bien et marchait sans montrer de signes de fatigues”, ajoute l’agence sans citer ses sources.

Silvio Berlusconi a annoncé mercredi soir avoir été testé positif au Covid-19. Dans la foulée, deux de ses enfants, Barbara, 36 ans, et Luigi, 31 ans, ainsi que sa nouvelle compagne, Marta Fascina, 30 ans, l’ont également été.

“Je continue la bataille”, avait déclaré mercredi soir Silvio Berlusconi après l’annonce de sa positivité, assurant qu’il serait présent “dans la campagne électorale avec des interviews aux télévisions et dans les journaux”.

Des élections régionales auront lieu dans une quinzaine de jours en Italie ainsi qu’un référendum sur la réduction du nombre de parlementaires.

Jeudi soir, Berlusconi, élu en 2019 député européen, est de nouveau intervenu au téléphone à une réunion de son parti: “je n’ai pas de fièvre, je n’ai pas de douleurs et je veux vous rassurer: je vais assez bien, je vais continuer de travailler”, a-t-il dit quelques heures avant d’être hospitalisé.

Bouton retour en haut de la page
Fermer