Le gouvernement allemand a qualifié de “revers pour la coopération internationale” le retrait des Etats-Unis de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le retrait américain constitue un “revers pour la coopération internationale”, a souligné Martina Fietz, porte-parole du gouvernement allemand, lors d’une conférence de presse, ajoutant que “le travail de l’OMS est extraordinaire, surtout dans des périodes comme celle-ci, il est important qu’elle soit soutenue et suffisamment financée” ?

“Les épidémies mondiales montrent que nous avons besoin de plus de coopération internationale pour lutter contre la pandémie, et non de moins de coopération”, a relevé la responsable allemande.

Washington a confirmé mardi avoir officiellement notifié l’ONU de son retrait de l’OMS, accusée par l’Administration Trump d’avoir tardé à réagir face à la pandémie de coronavirus.

Donald Trump avait annoncé fin mai “mettre fin à la relation” entre son pays et l’OMS, qu’il accuse depuis le début de la pandémie de se montrer trop indulgente avec la Chine, où le nouveau coronavirus est apparu en décembre avant de se répandre sur la planète.

Il reproche aussi au patron de l’OMS, l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, d’avoir échoué à réformer l’organisation.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer