Le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, a effectué, mercredi, une visite au centre régional des examens de Béni Mellal.

M. Amzazi, qui était accompagné du Wali de la région Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal, Khatib El Hebil, du président du conseil régional, Brahim Moujahid, du président de l’Université Sultan Moulay Slimane, Nabil Hmina, et du directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) Mustapha Slifani, s’est rendu aux différentes salles dédiées à l’impression et à la reproduction des épreuves et autres dépendances de cette structure éducative.

Le ministre et la délégation l’accompagnant se sont informés des mesures de prévention et de précaution prises par l’AREF de Béni Mellal-Khénifra pour organiser les examens du baccalauréat et pour assurer la sécurité sanitaire des candidats et des cadres administratifs et pédagogiques encadrant les examens, à la lumière des circonstances exceptionnelles liées à la déclaration de l’état d’urgence sanitaire proclamé par le Royaume pour freiner la propagation de la pandémie de la Covid-19.

M. Amzazi a également pris connaissance du protocole sanitaire relatif à la stérilisation et à la distribution des masques ainsi que des conditions sanitaires d’hébergement du personnel administratif affecté à ce centre, avec un focus sur les mesures globales initiées pour la garantie d’un stock suffisant de masques de protection, de gels hydroalcooliques, et de produits de désinfection et de stérilisation des lieux de passation des examens et d’hébergement du personnel pédagogique, le but étant d’assurer tous les moyens nécessaires à la protection des personnes physiques et au déroulement des examens dans les meilleures conditions.

Dans une déclaration à la MAP, M. Amzazi a fait savoir que cette visite tend à s’enquérir des mesures initiées par l’AREF de Béni Mellal-Khénifra pour la réussite des épreuves du baccalauréat qui se déroulent cette année sous le signe des circonstances exceptionnelles liées à la propagation de la pandémie de la Covid-19.

M. Amzazi a salué les efforts colossaux consentis par les cadres pédagogiques et administratifs pour la réussite de ce pari tant sur le plan sanitaire que sur le plan de la lutte contre la fraude aux examens, relevant que le ministère de tutelle a opté dans ces circonstances pour la passation des examens dans des installations sportives en aménageant des salles couvertes et des amphithéâtres dans l’optique de respecter la distanciation sociale.

“Cet examen est une étape décisive dans la vie de milliers d’élèves et de parents et c’est la raison pour laquelle nous avons maintenu les examens du Bac malgré l’arrêt des cours en présentiel”, a dit le ministre.

M. Amzazi a également relevé que cette visite est une occasion pour échanger avec le corps enseignant et saluer l’adhésion totale des directeurs et de l’administration pour la réussite de ce pari sans précédent pour l’école marocaine.

Le directeur de l’AREF de Béni Mellal-Khénifra, Mustapha Slifani, a pour sa part souligné que l’organisation des épreuves du baccalauréat cette année intervient dans une conjoncture exceptionnelle marquée par la propagation de la pandémie de la Covid-19, laquelle conjoncture a contraint l’ensemble des AREF, dont l’Académie de Béni Mellal-Khénifra à prendre des mesures drastiques sur la base des orientations du ministère et des départements gouvernementaux concernés.

Il a précisé que l’ensemble des mesures ont été prises pour la protection des candidats et personnels pédagogiques chargés des épreuves de cette année, rappelant que l’AREF a réservé un ensemble d’installations dont les amphithéâtres, les salles couvertes ainsi que les grandes salles de la faculté des lettres et des sciences humaines de Béni Mellal pour le déroulement de ces épreuves, tout en réduisant le nombre des candidats dans chaque salle à raison de 10 élèves.

Il a, dans ce sens, rappelé la tenue de campagnes de désinfection et de stérilisation de ces différents lieux quotidiennement sans oublier le volet relatif à la sécurité de ces examens de manière à garantir l’égalité des chances entre tous ces candidats et lutter contre la fraude.

Le ministre et la délégation l’accompagnant ont également effectué une visite à un certain nombre de centres d’examen de la région, dont la salle couverte de Béni Mellal, la faculté des lettres et des sciences humaines de Béni Mellal, tout en saluant les efforts déployés par la région pour assurer le déroulement des épreuves du baccalauréat dans des conditions optimales.

Le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique avait indiqué avoir publié le cadre de référence adapté de l’examen national unifié du baccalauréat professionnel, relatif aux épreuves de synthèse au titre de la session de 2020.

Selon le calendrier des examens du Baccalauréat retenu par le ministère, l’examen régional de la première année du baccalauréat pour les candidats libres aura lieu les 1er et 2 juillet, tandis que la session ordinaire de l’examen national unifié du Baccalauréat 2020 se déroulera en deux pôles, à savoir les 03 et 04 juillet pour la Littérature et l’enseignement originel et du 06 au 08 juillet pour les Sciences-techniques et le Bac professionnel, alors que les résultats de cette session seront annoncés le 15 juillet prochain.

La session de rattrapage aura lieu du 22 au 24 juillet pour toutes les branches confondues, et les résultats finaux seront annoncés au plus tard le 29 juillet.

Bouton retour en haut de la page
Fermer