Le gouvernement fédéral belge a annoncé vendredi avoir mobilisé une enveloppe de 30 millions d’euros pour financer 17 projets de transition énergétique.

Ces projets, qui seront financés grâce au Fonds de transition énergétique, s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de la Belgique visant une sortie du nucléaire à l’horizon 2025.

Il portent notamment sur la production d’énergie à partir de sources d’énergie renouvelable dans les espaces marins de la mer du Nord (13,5 millions), le démantèlement et la gestion des déchets nucléaires (2,5 millions), ainsi que la sécurité de l’approvisionnement énergétique, l’équilibre et le développement du réseau de transport (13,2 millions).

“Le Fonds de transition est un outil précieux qui permet de financer” la stratégique énergétique de la Belgique, s’est félicitée la ministre fédérale de l’Energie, Marie Christine Marghem, dans un communiqué, soulignant que la technologie est appelée à jouer un rôle de plus en plus prépondérant dans le cadre de la transition énergétique et la sécurité d’approvisionnement.

Le Fonds de transition énergétique a été mis en place par le gouvernement belge en 2015 dans le but de financer des mesures pour encourager et soutenir la recherche et le développement dans des projets innovants.

Bouton retour en haut de la page
Fermer