L’ancien président Henri Konan Bédié, chef de l’ancien parti unique, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) a déposé, jeudi au siège de la Commission électorale indépendante, sa candidature au scrutin présidentiel prévu le 31 octobre prochain.

“Cette candidature, je la confie au peuple ivoirien. Elle nous permettra de reconstruire une Côte d’Ivoire réconciliée avec elle-même, une Côte d’Ivoire de la paix, de la tolérance du dialogue et du développement”, a laconiquement déclaré M. Bédié, 86 ans, après le dépôt de sa candidature.

Plus tôt dans la journée, l’ancien Premier ministre, Pascal Affi N’Guessan, 67 ans, a lui aussi déposé sa candidature au nom du Front populaire ivoirien (parti de l’ex-président Laurent Gbagbo).

“Nous venons de procéder au dépôt de notre candidature. Nous nous présentons à cette élection animée de grandes ambitions pour notre pays. Je veux être le candidat de tous les Ivoiriens du Nord au Sud, d’Est en Ouest”, a déclaré Affi N’Guessan à la presse.

Lundi dernier, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a déposé son dossier de candidature. “Je sais compter sur l’ensemble de mes concitoyens pour que cette élection soit apaisée et que les Ivoiriens puissent faire leur choix en toute tranquillité, dans la paix, sans violence”, avait-t-il déclaré à cette occasion.

Plus de 900.000 nouveaux électeurs se sont enregistrés sur les listes électorales en Côte d’Ivoire en vue de l’élection présidentielle, portant le total du collègue électoral à 7,5 millions.

La Côte d’Ivoire compte 25 millions d’habitants, avec une population très jeune et plusieurs millions de résidents étrangers.

Bouton retour en haut de la page
Fermer