Longtemps considéré comme une corvée, cuisiner devient de plus en plus un moment de bonheur et de partage familial ou amical avec l’apparition de nouveaux concepts tels que le “Meal Prep” ou le “Batch cooking” qui ne laisse plus place à la question existentielle de tout adulte responsable “Qu’est ce que l’on mange ce soir?”.

“Le Batch Cooking consiste à anticiper sur la préparation de tes repas de la semaine en cuisinant le maximum d’ingrédients à l’avance contrairement au Meal Prep, qui lui consisterait plutôt à préparer à l’avance la recette dans sa globalité”, fait savoir Siham Ringa dans son e-book dédié spécialement à vulgariser ce principe.

“Cuisiner devient donc un jeu d’enfants : l’essentiel du repas est déjà prêt, il ne reste plus qu’à assembler”, a-t-elle précisé.

Le batch cooking est une méthode de cuisine à domicile, basée sur la préparation d’un seul coup des différents plats à servir les jours suivants. Ce nouveau concept est souvent présenté comme une activité de cuisine du weekend, fournissant des plats ou bien des aliments déjà cuits, qui seront simplement réchauffés ou assemblés les jours suivants. Il s’agit de préparer des repas de plusieurs jours qui sont généralement conservés dans des boîtes hermétiques et stockées au frigo.

Pour les mamans débordées, cette méthode de préparation des repas est une aubaine, mais aussi pour les célibataires qui ne veulent plus gaspiller leur temps ni leur argent à commander ou manger chaque jour au restaurant. Ce mode de cuisine présente énormément d’avantages surtout pour les personnes désireuses de manger “healthy” ou du fait maison et d’éviter le gaspillage des aliments cuisinés, pour ceux qui manquent de temps pour la préparation.

Jeune cadre dynamique, Sokaïna a choisi ce nouveau concept en surfant sur internet. “J’ai commencé il y a un an, date à laquelle j’ai quitté le cocon familial pour commencer un nouveau travail”. Selon elle, le batchcooking est une opportunité pour manger “healthy” sans trop se casser la tête.

“Avec le Changement de mode de vie, comme j’ai commencé un programme d’entraînements sportifs et la charge du travail, je n’avais pas le temps de bien préparer mes repas tous les jours”, confie-t-elle à la MAP, soulignant qu’elle a commencé ses recherches pour connaître de près les détails dont le temps de conservation des aliments cuisinés dans le réfrigérateur ou dans le congélateur.

“Quand je finis mes entraînements, j’ai toujours quelque chose à me mettre sous les dents rapidement et sans grand effort”, ajoute cette célibataire de 34 ans qui travaille dans une multinationale.

“Chaque weekend, je fais mes courses et je commence à cuisinier pour toute la semaine au lieu de perdre du temps chaque jour. Il faut au préalable connaître le temps de cuisson des aliments et bien les conserver afin qu’ils ne perdent pas leur saveur et consistance”, conseille-t-elle.

Imane, une autre adepte du batch cooking, relève que ce concept a changé sa vie. Tous les dimanches, elle prépare la grande partie de ses repas. “Je cuits assez de riz, de quinoa, etc. Je lave les légumes et les épluchent”, dit-elle.

Généralement, elle garde chaque ingrédient séparément dans des boîtes, mais parfois elle anticipe en préparant des repas prêts à être réchauffés. “Donc en semaine, si j’ai envie de pizza le soir, ma sauce est prête, mes légumes sont prêts, il reste juste à assembler”, a-t-elle déclaré à la MAP.

Mêmes avantages soulignés par Maria qui prépare ses repas tous les lundis après avoir fait la liste des courses selon les recettes qu’elle va cuisiner. “Cela peut prendre de 3 à 4 heures, mais je suis tranquille pour minimum une semaine”, a-t-elle confié à la MAP.

Dans son ebook, Siham Ringa nous livre les secrets d’un Batch Cooking réussi. Il faut commencer toujours par établir ton Meal Plan en prenant soin d’y mettre des plats avec des ingrédients communs, a-t-elle relevé, ajoutant que le Meal Plan va permettre de faire la liste de courses pour n’acheter que le nécessaire et donc éviter tout gaspillage alimentaire.

Elle préconise d’organiser une session cooking par type de tâche :” épluche par exemple tous les légumes en même temps, commence par les cuissons longues!, etc.”

Après cuisson, Siham recommande de conserver les aliments dans des boîtes et récipients hermétiques pour rallonger la durée de vie des préparations.

Bouton retour en haut de la page
Fermer