Rabat – Le Kawkab Marrakech (KACM) a remporté le Championnat national de basketball dames (Division excellence/saison 2018-2019), en s’imposant face à l’AS FAR sur le score de 70 à 47, lundi soir, en finale disputée à la salle Ibn Rochd de Rabat.

Dans un match serré, les Marrakchies ont largement remporté le premier quart-temps (22-11), avant de confirmer leur avance en deuxième quart-temps (36-21).

En deuxième période, malgré une réelle tentative pour revenir à la marque, l’AS FAR a été dominé par le Kawkab qui a clôturé le 3è quart-temps en sa faveur (56-32).

Au 4è et dernier quart-temps, les militaires ont tenté le tout pour le tout pour renverser le cours du match, mais ont fait face à une équipe Marrakchie déterminée à remporter le titre en s’imposant à la fin de la rencontre par 70 à 47.

Le club militaire, champion en titre, a validé son billet pour la finale aux dépens du Chabab Rif Al Hoceima (61-50), alors que le Kawkab Marrakech s’est défait de l’Association Michlifen Ifrane (56-45).

A l’issue de cette finale, la sociétaire du KACM, Houda Bechar, sacrée meilleure joueuse lors de cette rencontre, s’est dite “très ravie de remporter ce titre”, notant que “la victoire a été amplement méritée”. “Nous nous sommes bien préparés sur les plans mental et physique pour décrocher ce titre, notamment après notre élimination en demi-finales de la Coupe du Trône”, a-t-elle ajouté.

“Grâce aux entrainements intenses que nous avons subis, nous avons cru en nos chances de soulever le trophée”, a-t-elle affirmé dans une déclaration à la MAP, estimant que ce sacre historique constitue une source de fierté pour toute l’équipe.

“Je viens de me rétablir d’une blessure. Je ne pensais pas pouvoir jouer dans un tel niveau”, a-t-elle déclaré à la MAP.

De son côté, l’entraineur du club de la ville ocre, Abdelaziz Qarouach, a indiqué que son équipe s’est bien préparée pour cette finale, à raison de deux séances d’entrainement par jour, relevant que les joueuses ont fourni de grands efforts et été plus déterminées à décrocher ce premier trophée.

“Jouer deux finales en l’espace d’une semaine (coupe du trône et championnat) est un exploit à mettre à l’actif des joueuses et de toute l’équipe”, a considéré le coach de l’AS FAR, Hassan Farzouz, poursuivant que “nous devons fournir davantage d’efforts afin de remporter ce genre de matches”.

A rappeler que le COD Meknès est le club le plus titré en Championnat national dames, avec 14 trophées, suivi de l’AS FAR (6) et du FUS Rabat (5).

A l’issue de cette finale, un hommage a été rendu au cadre national Abderrahim Barzi, en reconnaissance des efforts qu’il a fournis au service de la balle orange nationale, sur les plans local, régional et national, en tant que joueur, encadrant, dirigeant ou encore ancien président de la ligue Tensift de basketball.

Bouton retour en haut de la page
Fermer