La Garde civile espagnole a annoncé l’arrestation à Barcelone de neuf personnes “liées aux mouvements indépendantistes soupçonnées de se préparer à perpétrer des actions violentes”.

Cette opération, menée sur instruction de l’Audience nationale, “vise à éclaircir les activités criminelles présumées planifiées par des membres des Comités de défense de la république (CDR)”, indique un communiqué de la Garde civile.

Dans le cadre de cette opération, il a été procédé à la réalisation de 10 perquisitions ayant permis de trouver “du matériel et des substances considérées comme pouvant servir à la fabrication d’explosifs”.

L’opération reste ouverte et la Garde civile n’écarte pas de nouvelles arrestations.

Selon la presse espagnole, qui cite des sources judiciaires, les personnes arrêtées préparaient des actes violents à l’occasion du 2ème anniversaire du référendum illégal d’indépendance organisé en Catalogne le 1er octobre 2017.

L’opération intervient également à quelques jours de l’annonce prévue en octobre de la sentence judiciaire contre les dirigeants indépendantistes jugés par le Tribunal suprême pour la tentative de sécession en 2017.

Bouton retour en haut de la page
Fermer