Le Premier ministre de la Thaïlande, M. Prayut Chan-O-Cha, a annoncé, mercredi à Bangkok, le soutien de son pays à la candidature du Maroc pour le statut de Partenaire de Dialogue Sectoriel (SDP) auprès de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN, 10 pays).

Lors d’un entretien avec le président de la Chambre des représentants, M. Habib El Malki en marge des travaux de la 40 e assemblée générale de l’Assemblée Interparlementaire de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (AIPA), M. Prayut a affirmé le soutien inconditionnel de son pays à la candidature du Maroc à ce statut privilégié auprès de l’ASEAN, dont la présidence est assurée cette année par la Thaïlande.

Prayut a invité le Maroc à étoffer ses actions de coopération et d’échanges avec les pays membres de ce groupement régional, à même de bien faire apprécier cette candidature auprès de l’ensemble des pays membres de l’ASEAN et emporter ainsi leur adhésion.
Prayut a tenu à saluer, à cette occasion, l’excellence des relations entre la Thaïlande et le Maroc et l’intérêt du Royaume pour cette région d’Asie, affirmant que les deux pays partagent de nombreuses similitudes, tant au niveau politique qu’économique, ce qui est propice à une coopération effective et mutuellement bénéfique.

L’audience s’est déroulée au siège du gouvernement thaïlandais en présence de l’ambassadeur du Maroc à Bangkok, M. Abdelilah El Housni, et de hauts responsables thaïlandais.

El Malki, qui participe à la 40e assemblée générale de l’AIPA à l’invitation de son homologue thaïlandais qui assure cette année sa présidence tournante, a présenté officiellement à la séance d’ouverture de ce conclave une demande du Maroc pour obtenir le statut d’observateur auprès de cette instance législative régionale.

Auparavant, M. El Malki s’est également entretenu avec le vice-premier ministre thaïlandais, Dr. Wissanu Kreangarm. Lors de cette entrevue, les deux parties ont évoqué divers aspects de la coopération bilatérale et les moyens d’activer la diplomatie parlementaire.

Dans la même journée, M. El Malki a tenu une réunion de travail avec le vice-président de l’Assemblée nationale du Laos, M. Bounpone Boutanavong. Les deux parties ont discuté de plusieurs volets de la coopération entre les deux pays et le soutien au Maroc pour l’obtention du Statut d’observateur auprès de l’AIPA.

En marge des travaux de cette assemblée générale qui ont démarré lundi, M. El Malki a également eu des entretiens avec plusieurs de ses homologues des pays de l’ASEAN et de hauts responsables thaïlandais.

Créée en 1967, l’ASEAN regroupe l’Indonésie, la Malaisie, Singapour, la Thaïlande, les Philippines, le Brunei, le Vietnam, le Laos, la Birmanie et le Cambodge. Elle est le 5e bloc économique mondial, derrière l’Union européenne, les Etats-Unis, la Chine et le Japon. Ce groupement régional représente 9% de la population mondiale, soit près de 650 millions d’habitants.

L’Assemblée interparlementaire de l’ASEAN (AIPA) a été créée en 1977. Elle compte dix pays membres permanents et 12 pays observateurs.

Bouton retour en haut de la page
Fermer