Les mesures préventives, organisationnelles et sécuritaires adoptées pour assurer le bon déroulement des examens du baccalauréat (session de juillet 2020) au niveau de la région Marrakech-Safi, ont été mises en lumière, jeudi, lors d’une réunion de coordination avec les chefs des centres provinciaux des examens et les chefs des centres d’examen.

Initiée par l’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF) de Marrakech-Safi, cette rencontre a été l’occasion de passer en revue les différentes mesures relatives à l’organisation des épreuves du baccalauréat en ces circonstances exceptionnelles, et ce dans le strict respect des consignes et des directives décrétées par les autorités compétentes.

S’exprimant à cette occasion, le directeur de l’AREF de Marrakech-Safi, Moulay Ahmed Karimi, a souligné que la Direction a déployé des efforts importants pour réussir cette échéance nationale, en mettant en place un plan d’action comportant une panoplie de mesures préventives, organisationnelles et sécuritaires, afin de préserver la sécurité sanitaire des candidats et du corps professoral et pédagogique qui supervise cette opération et de garantir le déroulement des examens dans les meilleures conditions.

Concernant le volet organisationnel, il a été procédé à l’organisation d’une série de rencontres de coordination à distance avec les chefs des centres provinciaux des examens, les chefs des centres d’examen et les observateurs de chaque direction provinciale, l’envoi des convocations aux candidats et la distribution des dépliants et brochures de prévention, a fait savoir M. karimi.

Il s’agit aussi, a-t-il poursuivi, de coordonner avec les autorités locales pour obtenir les autorisations de déplacement pour l’ensemble des intervenants dans cette opération et d’assurer le logement, la restauration et le transport au profit des candidats aux examens du baccalauréat.

Au niveau sécuritaire, nous avons installé des caméras de surveillance dans les centres provinciaux des examens et les centres d’examen, consolidé la sécurité au niveau du centre régional des examens et renforcé le contrôle pour le transfert des sujets d’examens du centre régional vers les centres provinciaux des examens et les centres d’examen, a-t-il relevé.

S’agissant des mesures préventives, M. karimi a souligné qu’elles sont réparties sur trois phases. La première étape “pré-examen”, à travers la distribution des produits de désinfection et de nettoyage au profit des centres d’examen 15 jours avant la date des examens, la stérilisation des centres d’examen et la numérisation des tables dans le respect total des conditions d’hygiène.

Quant à la deuxième étape lors de l’accès au centre d’examen, il a été décidé d’organiser les candidats à l’entrée en respectant la distanciation sociale (un mètre au moins entre chaque candidat), de distribuer des masques de protection et de veiller à leur port et d’insister sur la stérilisation des mains avec le gel hydroalcoolique disponible sur place, outre la prise de température, a-t-il indiqué.

Par la suite, une fois à l’intérieur du centre d’examen, le nombre de candidats sera réduit à 10 par salle d’examen et un espace sera aménagé pour isoler les cas représentant des problèmes de santé, tout en veillant au respect total des conditions d’hygiène par les élèves et les surveillants et à la stérilisation quotidienne des salles, a-t-il noté.

Par ailleurs, le directeur de l’AREF de Marrakech-Safi, a salué fortement l’engagement et la mobilisation des différentes composantes de la famille de l’enseignement qui n’ont épargné aucun effort pour assurer la continuité de l’activité pédagogique en ces circonstances exceptionnelles.

Bouton retour en haut de la page
Fermer