Une cérémonie de remise des certificats de fin de formation aux lauréats de la 17-ème promotion du Centre d’Azrou pour le développement communautaire, relevant de l’université Al Akhawayn, a été organisée récemment.

Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur le bilan des réalisations du centre, qui œuvre depuis sa création en 2002 dans le domaine du développement humain de la région, en proposant plusieurs prestations en matière d’éducation, de formation et de santé.

La population cible du centre de développement communautaire d’Azrou est constituée essentiellement de jeunes diplômés en quête d’emploi, de jeunes filles non scolarisées, d’élèves ayant quitté prématurément l’école ou non scolarisés et de femmes et hommes analphabètes, a indiqué à cette occasion la directrice du Centre, Mme Malika Iguenfer.

L’objectif du centre, a-t-elle ajouté, est de faciliter l’insertion de ses bénéficiaires sur le marché de l’emploi ou dans la vie active, afin de contribuer au développement socioéconomique de la région.

Ainsi, dans le cadre de la formation qualifiante technique, objet d’une convention de partenariat entre l’Université Al Akhawayn et l’office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), le Centre de développement communautaire d’Azrou a assuré la formation de 42 personnes dans les filières de l’informatique et développement web, commerce, infographie et multimédia, ainsi que 51 autres lauréates dans diférentes filières.

Un total de 46 personnes dans les filières de pâtisserie, jardinage et arboriculture, coiffure et esthétique ont également bénéficié d’une formation professionnelle, laquelle fait l’objet d’une convention de partenariat entre la direction de l’éducation non formelle et l’association pour le développement du Moyen-Atlas ”ADMA” pour la réalisation du programme ‘’écoles de deuxième chance/nouvelle génération).

Pour ce qui est du programme d’alphabétisation, objet de la convention de partenariat entre l’agence de lutte contre l’analphabétisme, la direction provinciale de l’éducation nationale et l’association pour le développement du Moyen Atlas, 106 femmes et hommes en ont profité.

Plus de 300 personnes ont également bénéficié d’une formation dans le cadre du programme ‘’Unify digital program’’, mis en place en partenariat avec la Fondation STMicroelectronics.

Par ailleurs, cinq coopératives et cinq statuts d’auto entrepreneurs ont vu le jour grâce à l’appui du Centre aux porteurs de projets.

Bouton retour en haut de la page
Fermer