Les ventes de voitures neuves se sont situées à 111.882 unités au terme des onze premiers mois de cette année, en chute de 22,3% par rapport à fin novembre 2019, selon l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM).

Ces ventes se répartissent sur les voitures particulières (97.842 unités, en baisse de 23,57%) et les véhicules utilitaires légers (14.040 unités, -12,09%), précise l’AIVAM.

Dans le détail, la marque Dacia, malgré une diminution des ventes de 19,64%, continue à dominer le marché avec une part de 31,73%, soit 31.050 immatriculations, suivie de Renault (11.686 unités écoulées et une part de 11,94%) et de Hyundai (7.423 unités et 7,59%).

Parallèlement, Citroën, Fiat et Skoda ont affiché des replis respectifs de 34,39% à 4.453 unités, 32,39% à 3.504 unités et de 20,04% à 2.410 unités, indique la même source.

Contre-tendance, les deux marques Opel et Kia ont grimpé de 42,84% à 4.441 immatriculations et de 30,02% à 1.819 unités, relève l’AIVAM, faisant aussi état d’une hausse spectaculaire des ventes de Mahindra de 400% à 55 véhicules écoulés.

Concernant les ventes des voitures “Premium”, les trois places du podium restent dominées par Mercedes, BMW et Audi avec des parts de marché de 1,88%, 1,69% et 1,52%. Ces trois constructeurs allemands ont, en effet, écoulé respectivement 1.840, 1.652 et 1.489 unités à fin novembre 2020. Pour sa part, Porsche a augmenté ses ventes de 42,11% à 189 véhicules.

Pour le seul mois de novembre, les ventes de voitures neuves se sont chifrées à 12.717 immatriculations, en régression de 4,45% par rapport au même mois de l’année 2019. Les voitures particulières ont reculé de 6,25% à 11.071 unités, tandis que les véhicules utilitaires légers ont progressé de 9,73% à 1.646 unités.

Bouton retour en haut de la page
Fermer