L’unité de production de la société commercialisant l’eau minérale “Sidi Hrazem” ne contient aucune source de contamination, a affirmé le ministère de la Santé.

Dans une mise au point, jeudi, le ministère souligne que les informations véhiculées dernièrement par certains médias concernant la non-conformité de l’eau “Sidi Hrazem” aux normes en vigueur sont liées à des faits qui remontent à plus de dix mois.

Des missions d’inspection ont été diligentées par les services centraux et régionaux du ministère, dont la dernière a été effectuée mi-janvier dernier, afin de contrôler l’application par la société de l’eau minérale “Sidi Hrazem” des dispositions de sécurité sanitaire convenues après l’éclatement de l’affaire de contamination bactérienne de l’eau en question, note le communiqué.

Sur la base des résultats négatifs des analyses bactériologiques réalisées par le laboratoire référentiel du ministère de la Santé, il a été établi l’absence de toute source de contamination, ce qui signifie que “tout est désormais sous contrôle”, fait-on savoir.

La société a été, immédiatement, autorisée à réactiver ses chaînes d’embouteillage et à reprendre la distribution normale de ses produits, précise la même source.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer