Le résultat net des entreprises d’assurances s’est établi à 3,7 milliards de dirhams (MMDH) au cours de l’année écoulée, en hausse de 6,2% par rapport à 2018, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette évolution reflète la bonne performance du résultat technique net (+22%), plus particulièrement sur la branche non vie (+20,4%), précise BAM dans son rapport sur la stabilité financière, publié conjointement avec l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) et de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).

L’embellie du résultat technique net s’explique principalement par un solde excédentaire de la marge d’exploitation devenu excédentaire à 619,2 millions de dirhams (MDH) au lieu de -11,5 millions en 2018, grâce à une augmentation plus importante des primes acquises que celles des charges de prestations et de charges d’acquisition et de gestion nettes.

Il est également attribuable à l’amélioration du solde financier de 13,7%, par dégagement des profits sur réalisation des placements, encouragé par la performance des marchés boursier et obligataire.

Par ailleurs, le résultat de réassurance dégage un solde de 1,1 MMDH en faveur des réassureurs, soit une hausse de 54% par rapport à 2018. Ce résultat est dû notamment à la baisse de la sinistralité au niveau de la sous-catégorie incendie.

Sur le non technique, les entreprises d’assurances accusent un déficit de 77,4 MDH, ajoute le rapport, notant que le résultat net, en incluant les réassureurs exclusifs, atteint 4 MMDH, marquant une hausse de 5,2% par rapport à 2018.

Bouton retour en haut de la page
Fermer