Des agents d’autorité nouvellement nommés dans la préfecture de M’diq-Fnideq, dans le cadre du mouvement opéré par le ministère de l’Intérieur, ont été installés vendredi dans leurs fonctions.

Ces nouvelles nominations ont concerné le secrétaire générale de la préfecture, le chef des affaires intérieures, le pacha de la ville de M’diq et des caïds.

Présidée par le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, Yassine Jari, la cérémonie d’installation de ces agents d’autorité s’est déroulée en présence notamment de représentants du secteur de la justice et des services de sûreté, d’élus et de chefs de services extérieurs.

Dans une allocution de circonstance, M. Jari a indiqué que ces nominations interviennent en applications des Hautes instructions Royales relatives à la mise en place d’un nouveau modèle de gestion des compétences, basé sur un système intégré pour l’évaluation du rendement des agents d’autorité, soulignant l’importance de ce mouvement qui vise essentiellement à créer une nouvelle dynamique dans l’administration territoriale.

L’objectif est également, a-t-il ajouté, de permettre aux cadres de l’administration territoriale de transférer leurs expertises et leurs expériences au service du développement, et de conforter le rôle de l’administration territoriale dans ce domaine et celui de la consolidation de l’Etat de droit.

ll a également souligné la responsabilité première de ces agents dans la consécration effective du nouveau concept de l’autorité et des valeurs de l’écoute, le but étant de suivre de près les préoccupations et aspirations des citoyens, le tout en respectant la loi et en garantissant les libertés individuelles et collectives.

Le ministère de l’Intérieur a entrepris un mouvement dans les rangs des agents d’autorité qui a concerné 895 agents, soit près de 20% de l’ensemble des membres de ce corps exerçant au sein de l’Administration territoriale.

Bouton retour en haut de la page
Fermer