La Compagnie marocaine des œuvres et objets d’art “CMOOA”, a organisé, mercredi à Casablanca, sa 75ème vente aux enchères, présentant une sélection de 54 œuvres issues de prestigieuses collections privées marocaines.

Des œuvres inédites de grands artistes marocains comme Mohamed Melehi, Farid Belkahia, Jilali Gharbaoui, André El Baz, Ahmed Cherkaoui, Miloud Labied, Chaïbia Talal, ou encore Mohamed Kacimi ont été présentées lors de cette vente aux enchères.

Pour cette 75ème vente aux enchères de la CMOOA, la sélection comprend également des œuvres d’artistes arabes et internationaux comme Dia Azzawi, Jacques Azéma, Charles Hossein Zenderoudi, Bernard Buffet et Edouard-Marcel Sandoz.

Cette sélection dévoile certaines collections privées marocaines détentrices d’œuvres artistiques majeures. Elle rend ainsi hommage particulièrement aux collections de Feu Moulay Ahmed Laraki, Feu Omar Benani, Feu Mohamed Bencheikh, et à celles de deux personnalités marquantes de la scène artistique nationale comme Jean-Claude Frendo et Fadel Iraki.

A cette occasion, Hicham Daoudi, fondateur de la Compagnie marocaine des œuvres et objets d’art, a indiqué dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, que cette 75ème vente aux enchères de la CMOOA, qui va bientôt fêter ses 20 ans, est “très importante” parce qu’elle présente des œuvres majeures d’artistes pionniers ayant marqué de leur empreinte l’histoire de l’art marocain.

C’est un honneur pour la CMOOA de présenter ces œuvres emblématiques lors de cette vente aux enchères, a souligné M. Daoudi, se félicitant de voir que l’intérêt pour l’art marocain continue de grandir et a dépassé les frontières nationales, avec des acheteurs du monde entier.

S’agissant du travail entamé par la Compagnie depuis des mois pour dévoiler certaines collections privées détentrices d’œuvres majeures, il a relevé que la CMOOA a noué, en vingt ans d’existence, beaucoup de liens avec les collectionneurs et leurs ayants droits.

Selon M. Daoudi, ce “lien de confiance créé” témoigne des efforts déployés par la CMOOA pour “promouvoir les artistes et donner la visibilité que méritent leurs œuvres”.

Fondée en avril 2002, la Compagnie Marocaine des œuvres et objets d’art est la première maison de vente aux enchères créée au Maroc.

Depuis la première vente aux enchères le 28 décembre 2002, la CMOOA a organisé de nombreuses manifestations thématiques entre Casablanca et Marrakech ainsi que plusieurs ventes aux enchères au service d’actions sociales et culturelles. Riche d’un fonds documentaire de plusieurs milliers d’archives, elle œuvre activement à la diffusion et la préservation du patrimoine artistique marocain.

Bouton retour en haut de la page
Fermer