L’enseignement présentiel en alternance a été adopté dans l’ensemble des établissements scolaires de la région de Drâa-Tafilalet pour la rentrée scolaire 2020-2021, a indiqué le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF), Ali Berrad.

“La majorité écrasante (Plus de 80 %) des parents des élèves ont choisi l’enseignement présentiel au moment de remplir le formulaire mis à leur disposition à cet effet avant le début de l’année scolaire. Il a été décidé donc d’opter pour l’enseignement présentiel en alternance au niveau de l’ensemble des établissements scolaires relevant de l’AREF de Drâa-Tafilalet”, a-t-il précisé dans un entretien à la MAP.

Vu que la conjoncture liée à la Covid-19 et les mesures préventives l’accompagnant ne permettent pas aux établissements scolaires d’accueillir l’ensemble de leurs élèves en même temps, la formule de l’enseignement présentiel en alternance et d’auto-enseignement a été retenue, a-t-il poursuivi.

Berrad a relevé que la capacité de 50% des élèves par classe sera maintenue, une mesure qui concerne aussi les internats qui seront à la moitié de leur capacité d’accueil.

Il a indiqué, par ailleurs, que les préparatifs de chaque rentrée scolaire, portant notamment sur les aspects liés à la gestion des ressources humaines et la préparation des établissements scolaires, se déroulent sur plusieurs étapes et sont souvent entamés avant la fin de l’année scolaire, abstraction faite de la situation épidémiologique.

Plusieurs réunions de préparation de la rentrée scolaire 2020-2021, réunissant les responsables de l’AREF de Drâa-Tafilalet et des directions provinciales de l’Education nationale à Errachidia, Tinghir, Midelt, Zagora et Ouarzazate ont été ainsi tenues, a-t-il fait savoir.

Berrad a expliqué que ces réunions ont porté, entre autres, sur les modèles pédagogiques à adopter, la dotation des établissements scolaires nouvellement crées en mobilier scolaire, l’équipement des internats, l’approvisionnement des réfectoires et les préparatifs de l’opération “Un million de cartables”.

Il a souligné que la rentrée scolaire se déroule cette année dans des circonstances exceptionnelles dues à la propagation du nouveau Coronavirus, ajoutant que de nouvelles mesures ont été adoptées pour faire face à cette situation, dont la désinfection des établissements scolaires avec le soutien de la wilaya de la région de Drâa-Tafilalet et des cinq provinces de la région.

Des gels hydro-alcooliques et des produits d’hygiène sont mis aussi à la disposition des élèves et des cadres pédagogiques et administratifs, alors que des campagnes de sensibilisation aux dangers de cette pandémie ont été lancées, avec l’implication des associations des parents des élèves, a-t-il noté.

Grâce à ces efforts, la rentrée des classes au niveau de la région de Drâa-Tafilalet s’est déroulée lundi dans de bonnes conditions et le respect strict du protocole sanitaire visant à éviter la propagation de la Covid-19 en milieu scolaire, s’est félicité M. Berrad.

Le directeur de l’AREF a relevé que les professeurs de la région Drâa-Tafilalet, qui sont en première ligne des efforts visant la promotion de l’enseignement, ont fait preuve d’une grande mobilisation lors de la période de l’enseignement à distance, ajoutant que les efforts déployés par le corps professoral tout en long de cette étape sont importants et que le même esprit règne chez eux lors de ce début de l’année scolaire.

“Dans ce cadre, une plateforme numérique régionale a été mise à la disposition des enseignants de toutes les matières leur permettant d’y publier des ressources numériques enregistrées, après leur validation par les inspecteurs”, a indiqué M. Berrad.

Il a noté que les parents des élèves, à travers leurs associations, accompagnent l’AREF dans cette démarche et contribuent à tous les efforts ayant pour but d’assurer la réussite de la rentrée 2020-2021 et de toute l’année scolaire.

Bouton retour en haut de la page
Fermer