L’Union européenne (UE) a accordé lundi un appui budgétaire de 25 millions d’euros à la Gambie pour l’aider à faire face à la pandémie de coronavirus et à atténuer ses répercussions économiques, a indiqué la Commission européenne dans un communiqué.

“Grâce à cet appui budgétaire, l’UE contribue à atténuer les besoins budgétaires les plus urgents du gouvernement gambien dans le contexte de la pandémie”, a souligné Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux, citée dans le communiqué.

Pour l’exécutif européen, ce soutien financier vise à aider la Gambie à faire face aux incidences économiques et budgétaires de la pandémie, y compris la perte de recettes publiques, les dépenses supplémentaires imprévues et les conséquences des perturbations mondiales survenues dans les chaînes d’approvisionnement.

“Cela contribuera aux efforts que déploie actuellement Gambie pour renforcer la transition démocratique amorcée en 2017”, souligne la Commission.

“En ménageant une marge budgétaire permettant de faire face à la pandémie et de continuer à financer des services publics de base tels que la santé et l’éducation, ces fonds apporteront un soutien à la résilience de la Gambie face à la crise”, relève-t-on.

Ce financement soutient par ailleurs directement les efforts à long terme visant à assurer la soutenabilité de la dette, ajoute l’exécutif européen, notant que l’UE fournira, en outre, une assistance technique et un renforcement des capacités dans des domaines tels que la gestion des finances publiques et le développement statistique.

Selon la Commission européenne, l’UE a fourni à la Gambie des fonds de développement à hauteur de 365 millions d’euros au cours de la période 2016-2020 et un montant de 38,95 millions d’euros au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE entre 2015 et 2019.

Bouton retour en haut de la page
Fermer