Les participants à un colloque, tenu vendredi soir à Laâyoune, ont appelé à la promotion de l’enseignement à distance comme moyen important pour assurer la pérennité de l’apprentissage en temps de crises et de pandémies, similaire à celle causée par le Coronavirus.

Lors de cette rencontre organisée par l’Ecole supérieure de technologie (EST) de Laâyoune sous le signe “Enseignement à distance et contextes institutionnels: expériences comparées”, les intervenants ont souligné que l’enseignement à distance est un garant d’une continuité pédagogique qui préserve le droit à la scolarité même dans des contextes de crise.

Ils ont ainsi jugé indispensable de diffuser les meilleures pratiques que l’université marocaine a accumulées en la matière et d’en tirer les leçons.

Les experts et chercheurs prenant part à ce colloque ont également mis l’accent sur l’obligation de profiter de l’essor technologique et d’investir davantage dans les moyens numériques et des formules permettant d’améliorer les apprentissages, ajoutant que l’enseignement à distance a des conséquences positives sur la qualité de l’apprentissage et l’amélioration de ses indicateurs, en tant que choix stratégique de l’État.

Ils ont aussi constaté la nécessité d’une implication pleine et volontaire dans le chantier de numérisation, tout en fournissant tous les équipements logistiques nécessaires à la réussite de ce type d’enseignement.

Le colloque aborde des thèmes principalement liés au “concept d’enseignement à distance comme processus de transfert d’informations”, “l’étude analytique des cadres et méthodologies pour établir des mécanismes d’enseignement à distance et un renforcement institutionnel approprié”, “les règles de référence juridiques régissant le système d’enseignement à distance”, ainsi que “l’approche constitutionnelle et juridique de l’enseignement à distance”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer