L’Université Euromed de Fès (UEMF) et l’Assemblée parlementaire du conseil de l’Europe (APCE) ont exploré, mercredi à Fès, les pistes qui s’offrent aux deux institutions pour une éventuelle coopération dans les domaines d’intérêt commun.

“Il y a beaucoup de champs à explorer (…) entre le Conseil dans son entièreté et par son expertise et l’université (Euromed)”, a déclaré à la MAP, le président de l’Assemblée parlementaire du conseil de l’Europe (APCE), Rik Daems, à l’issue d’un entretien avec le président de l’UEMF, Mustapha Bousmina.

M. Daems, qui effectue une visite de travail au Maroc, a dit avoir ‘’relevé essentiellement deux champs de coopération à explorer, à savoir l’intelligence artificielle et l’environnement’’, se disant ‘’convaincu de la nécessité de lier l’environnement aux droits humains’’.

Les objectifs de l’université Euromed de Fès “cadrent avec toutes les valeurs qui nous tiennent ensembles dans le conseil de l’Europe, celles des droits humains, des libertés, de l’État de droit et de démocratie”, a-t-il souligné.

De son côté, M. Bousmina a qualifié d'”extrêmement important” son échange avec le président de l’APCE, ajoutant que l’entretien a été l’occasion de présenter les objectifs et les missions de l’université, notamment le dialogue interculturel et intercultuel et le partenariat entre les rives sud et nord de la méditerranée, avec un prolongement naturel vers l’Afrique subsaharienne.

L’entrevue a été également l’opportunité de mettre en exergue les spécificités de l’UEMF en matière d’enseignement et de recherche, mais aussi de valeurs, notamment le vivre-ensemble, l’inclusion et la démocratie telles que prônées par SM le Roi Mohammed VI, a fait savoir M. Bousmina, mettant l’accent sur la diversité qui caractérise l’université avec 35 nationalités différentes.

M. Daems a eu, par la suite, un échange avec les membres du corps professoral et les étudiants de l’université sur le rôle du conseil de l’Europe (APCE) et ses valeurs et missions, les progrès réalisés par le Maroc en matière de promotion de la démocratie et des libertés, ainsi que sur les perspectives de partenariat entre le Royaume et l’APCE dans les domaines d’intérêt commun, notamment les droits humains, les libertés et la démocratie.

Placée sous la Haute Présidence d’Honneur de SM le Roi Mohammed VI, l’UEMF est une institution d’utilité publique, à but non lucratif, labellisée par l’Union pour la Méditerranée (UPM), avec l’appui de ses 43 pays membres.

Bouton retour en haut de la page
Fermer