Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a appelé, mercredi à Rabat, à une adhésion de tous pour une rentrée solaire réussie et sécurisée pendant une année exceptionnelle marquée par l’épidémie de coronavirus, soulignant qu’une telle réussite est tributaire de la coopération de toutes les parties prenantes.

M. El Otmani a exprimé sa grande fierté des Hautes Instructions de SM le Roi à tous les niveaux, et qui ont “permis d’éviter à notre pays le pire aux niveaux sanitaire, économique et social”, tout en relevant les efforts déployés pour lutter contre la pandémie, a indiqué le ministre l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu à l’issue de la réunion hebdomadier du Conseil de gouvernement.

Après avoir passé en revue les mesures préventives sanitaires déployées au niveau des établissements scolaires, le Chef du gouvernement s’est réjoui que la rentrée scolaire a été réussie bien qu’elle soit exceptionnelle et nécessitant un niveau élevé d’implication et de discipline de tous.

M. El Otmani a ainsi salué toutes les parties ayant contribué au succès de cette étape, en premier lieu le ministre l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et l’ensemble des cadres éducatifs, administratifs et techniques.

La rentrée scolaire, qui a été réussie dans les différentes provinces, a été marquée par de nombreux modèles innovants et remarquables, ainsi que de larges innovations locales et des efforts pour favoriser le retour des élèves à l’école, a encore affirmé le chef du gouvernement, estimant que ce succès ne pouvait être occulté par certaines exceptions qui pourraient survenir. Le cas échéant, a-t-il dit, le ministère de tutelle interviendrait pour remédier à tout manquement, dysfonctionnement ou complaisance.

La gestion de cette phase se fait selon un principe pédagogique clair, avec des étapes et des protocoles bien déterminés, a poursuivi M. El Otmani, notant que la première étape porte sur le diagnostic et le renforcement des acquis de l’année précédente, en vue du lancement du nouveau programme scolaire le 05 octobre.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, les chaînes de télévision commenceront, à partir de jeudi, à diffuser des cours filmés pour aider les élèves à suivre et réviser leurs leçons.

Le Chef du gouvernement rappelé le rôle important joué par l’ensemble des cadres éducatifs et administratifs au sein des établissements scolaires, ainsi que les cadres et responsables du ministères dans la préparation de la rentrée scolaire, se félicitant de la mobilisation de tous pour accueillir pas moins de 8 millions d’élèves pour cette année scolaire.

M. El Otmani a tenu a réitéré ses remerciements à la famille de l’enseignement pour sa mobilisation exceptionnelle en vue de s’adapter aux mesures inédites prises par le ministère, saluant l’ensemble des secteurs ayant contribué également de près ou de loin aux préparatifs de la rentrée, notamment le ministère de l’Intérieur, ainsi que les services de la sûreté et de la santé.

En outre, le Chef du gouvernement a expliqué que la situation épidémiologique dans le Royaume et l’apparition de foyers de contamination ainsi que la hausse des infections ont contraint le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique d’adopter deux méthodes d’enseignement à distance et en présentiel.

Ces deux modes, a-t-il fait savoir, sont appliqués de manière parallèle, pour tenir compte du choix des familles et de la situation épidémiologique locale, en coordination avec les autorités éducatives, sanitaires et territoriales.

A cet égard, il a rappelé les dispositions du communiqué du ministère de tutelle qui a prévu l’enseignement à distance pour les familles qui ont opté pour cette méthode, ou pour les établissements situés dans les préfectures, provinces, villes ou quartiers bouclés sur décisions des autorités compétentes. Il s’agit, jusqu’à mardi, de 2.135 établissements qui accueillent plus de 900.000 élèves.

M. El Otmani a également exprimé sa gratitude aux parents d’élèves et aux associations de la société civile qui se sont mobilisés pour accompagner leurs enfants dans ces circonstances difficiles, saluant leur patience et leur consentement à certaines décisions du gouvernement et des parties compétentes qui peuvent être “difficiles, voire extrêmes et pénibles par moment” mais néanmoins nécessaires pour enrayer l’épidémie et ses conséquences désastreuses.

Bouton retour en haut de la page
Fermer