La maire de Paris, Anne Hidalgo, a visité, jeudi, l’École nationale de Cirque SHEMS’Y à Salé, considérée comme un levier d’inclusion et de justice sociale pour les jeunes mineurs en situation de précarité.

A cette occasion, Mme Hidalgo, en visite de travail au Royaume, a effectué une tournée des différentes dépendances de l’école, notamment un atelier de costumes, et a assisté à des spectacles notamment d’acrobatie et de trampoline, présentés par les étudiants de cette institution créée et dirigée par l’Association marocaine d’aide aux enfants en situation précaire (AMESIP).

Lors de cette visite, la Maire de Paris a eu un échange avec les étudiants et le staff de cette école concernant la vision de leur institution d’appartenance, le formations qu’elle propose ainsi que sur les perspectives de coopération possibles.

“Ces jeunes et cette école sont source d’inspiration”, a indiqué la Maire de Paris lors d’un point de presse à l’issue de cette visite, ajoutant que les “métiers des arts du cirque représentent une voie très intéressante” pour les jeunes en situation de précarité.

Pour sa part, la présidente de l’AMESIP, Touraya Bouabid, a souligné que la visite de Mme Hidalgo a pour but de trouver des solutions durables au problème de précarité des jeunes et à les encourager à évoluer et avancer.

Mme Bouabid a également relevé qu’une autre école de cirque a été ouverte à Fès avec le soutien de l’Ambassade de France et l’Institut français du Maroc, en vue de favoriser la réinsertion culturelle, sociale et économique des jeunes déscolarisés.

“Nous oeuvrons pour aider ces enfants vers un nouveau départ, pour les intégrer au sein de leur pays et pour qu’ils soient fiers d’être Marocains”, a-t-elle assuré.

L’École nationale de Cirque SHEMS’Y propose une formation de 3 à 4 ans à temps plein en vue de former des artistes de haut niveau. Les jeunes qui intègrent l’école, n’ont généralement pas de pré-acquis en matière de métiers de cirque.

En plus de l’apprentissage des spécialités de cirque, le cursus de formation s’ouvre sur d’autres disciplines notamment la danse, le théâtre, les arts plastiques, la régie-son et la régie-lumière.

Bouton retour en haut de la page
Fermer