Manchester City s’est emparé de la tête de la Premier League mardi en allant très facilement l’emporter chez l’avant-dernier West Bromwich Albion (5-0) lors de la 20e journée.

Les hommes de Pep Guardiola n’ont pas fait dans la demi-mesure au moment de reprendre provisoirement la tête du classement en écrasant le promu (5-0).

City a pris un point d’avance sur United qui se déplace mercredi chez la lanterne rouge, Sheffield United. Mais les Sky Blue ont encore un match en retard à disputer.

L’affaire était déjà pliée à la pause (4-0) sous la houlette d’un Ilkay Gündogan en très grande forme depuis quelques matches et qui a totalement fait oublier l’absence de Kevin de Bruyne sur blessure.

Le milieu de terrain allemand a inscrit un doublé (6e, 30e), entrecoupé d’un but de Joao Cancelo (20e) sur lequel la défense de West Brom s’était arrêtée de jouer parce que l’arbitre assistante avait levé son drapeau, sans que l’arbitre ne siffle, avant d’être contredite par la VAR.

Riyad Mahrez (4-0, 45+2) a alourdi la marque juste avant la pause avant que Raheem Sterling n’y aille aussi de son but (5-0, 57e) faisant de ce match le 5e de suite à domicile où WBA encaisse au moins trois buts.

Depuis 1978, aucune équipe de l’élite anglaise ne s’était montrée aussi perméable à domicile et le promu semble retourner tout droit vers la Championship.

Sans faire de bruit, West Ham poursuit son bonhomme de chemin avec un succès à Crystal Palace (3-2) qui lui permet de bouter Liverpool hors des places qualificatives pour la Ligue des champions.

Un état de fait très provisoire, puisqu’Everton, 7e à trois points, pourrait les dépasser en cas de victoire contre Leicester (3e) mercredi, alors que Tottenham ou Liverpool passera forcément devant après leur rencontre jeudi.

Mais sous les ordres de David Moyes depuis bientôt un an, les Hammers développent un jeu plaisant et efficace servi par un groupe sans star mais déterminé et impliqué.

Lors de ce derby londonien, West Ham a su bien réagir à l’ouverture du score rapide de Wilfried Zaha (1-0, 3e).

Le milieu de terrain tchèque Tomas Soucek a confirmé qu’il était une excellente recrue du dernier mercato hivernal en inscrivant ses 6e et 7e buts de la saison (1-1, 9e et 1-2, 25e) pour remettre son équipe devant.

Craig Dawson a accru l’avance des Hammers (3-1, 65e), avant que Michy Batshuayi ne réduise le score pour l’honneur (3-2, 90+7).

Le prochain match de West Ham, qui recevra Liverpool, sera particulièrement intéressant à suivre.

Sorti ce week-end de la Coupe d’Angleterre dont il était tenant du titre par Southampton, Arsenal s’est vengé en allant gagner dans le sud de l’Angleterre (3-1) en championnat, à Southampton, grâce à un but et une passe décisive d’Alexandre Lacazette.

Ces trois points replacent les Gunners à la 8e place, à 5 points des places qualificatives pour la Ligue des champions, alors que les Saints basculent dans la seconde moitié du classement (11e).

La partie avait mal pourtant mal commencé pour les Londoniens, Lacazette ratant dès la première minute un face-à-face avec Alex McCarthy avant que, moins de 120 plus tard, Nicolas Pépé oublie de marquer Stuart Amstrong qui a repris de volée un corner tendu de James Ward-Prowse pour ouvrir le score (1-0, 3e).

Mais Arsenal, conforté par ses 4 victoires lors des 5 dernières journées, a su réagir rapidement par Pépé qui s’est rattrapé en égalisant après un ballon récupéré sur un bon pressing de Lacazette (1-1, 8e).

Lacazette, toujours lui, d’une passe pleine de spontanéité, a ensuite lancé Bukayo Saka qui a driblé le gardien sorti à l’aventure pour marquer dans le but vide (2-1, 39e), avant d’être à la réception d’un centre de Saka, qui lui a rendu la politesse, pour assurer un succès mérité (3-1, 72e).

Bouton retour en haut de la page
Fermer