La Jordanie a annoncé avoir convoqué l’ambassadeur israélien à Amman pour lui transmettre “un message de fermeté” appelant Israël à cesser ses “violations” et tentatives visant à changer la situation historique et juridique dans l’enceinte sacrée.

Amman a exprimé auprès de l’ambassadeur Amir Weissbrod sa “condamnation et son rejet des violations israéliennes” sur les Mosquées d’Al Qods, indique un communiqué du ministère jordanien des Affaires étrangères.

Le 11 août, des affrontements avaient eu lieu à proximité de la mosquée Al-Aqsa entre des fidèles et des policiers israéliens, au premier jour de l’Aïd al-Adha et durant la fête religieuse juive Ticha Beav.

Amman a en outre indiqué à M. Weissbrod qu’il condamnait fermement les déclarations du ministre israélien de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, sur la situation à Al-Aqsa, conclut le ministère des Affaires étrangères.

Bouton retour en haut de la page
Fermer