Missour, 20/07/2019 -(MAP)-Le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville œuvre à l’amélioration du paysage urbain et urbanistique, a affirmé, samedi à Missour, la secrétaire d’État chargée de l’Habitat, Fatna Lkhiel.

‘’La réussite de cette opération passe notamment par l’aménagement de lotissements agencés qui répondent aux besoins réels des citoyens et correspondent à leur pouvoir d’achat’’, a indiqué Mme Lkhiel à la presse en marge d’une visite au lotissement ‘’Riad 2’’ à Missour, réalisé sur 14 Hectares par la société Al Omrane Fès-Meknès dans le cadre du programme national de lutte contre l’habitat insalubre.

Accompagnée du gouverneur de la province de Boulemane, Abdelhak Hamdaoui, des élus et d’autres personnalités, la secrétaire d’État chargée de l’Habitat s’est informée, à cette occasion, de l’état d’avancement de ce projet, qui s’inscrit également dans le cadre du programme ‘’villes sans bidonvilles’’.

Elle a souligné à cet effet que le projet de recasement de la population des bidonvilles de la ville de Missour, qui dispose d’espaces verts et de tous les services publics, est un ‘’modèle’’ et une ‘’source de fierté’’ pour le ministère.

D’un coût global de 45 millions de DH, ce projet comprend quelque 775 lots, répartis entre 471 destinés au recasement et 304 lots pour la péréquation.

Le lotissement ‘’Riad 2’’, dont les travaux ont été lancés en décembre 2016 et pris fin en avril 2018 comme date provisoire de livraison, comprend également des installations à caractère social et économique et des services publics, dont une école et un poste de police.

Il est financé par le ministère de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville à hauteur de 10,95 MDH, tandis que le reste est assuré par les bénéficiaires avec 1,41 MDH et les recettes de péréquation (32,74 MDH).

Bouton retour en haut de la page
Fermer