Amazon a annoncé lundi qu’il embaucherait 100.000 salariés supplémentaires, ce qui en fait la quatrième vague de recrutement pour le géant de la distribution en ligne cette année.

Les postes comprendront des emplois à temps partiel et à temps plein aux États-Unis et au Canada, selon Reuters. Le géant de la vente au détail ouvrira 100 nouveaux entrepôts et sites d’exploitation en septembre, et plusieurs des postes nouvellement créés concernent les nouveaux emplacements.

La société a prospéré pendant la pandémie de coronavirus, les consommateurs se tournant de plus en plus vers la livraison à domicile. Amazon a vu ses revenus augmenter de 40% au cours du dernier trimestre et a enregistré des bénéfices élevés.

Au cours de ce moins de septembre, Amazon a annoncé la création également de 33 000 emplois, principalement dans ses divisions d’entreprise et technologiques. Le géant du e-commerce avait également embauché en avril dernier un total de 175 000 salariés pour répondre à la flambée de la demande au milieu de la crise sanitaire du coronavirus.

Bouton retour en haut de la page
Fermer