Le Hirak sera de retour le 19 juin en Algérie, alimenté par une crise sociale et économique sans précédent, écrit le site d’information « Mondafrique ».

« Les manifestations populaires qui ont embrasé les rues de toutes les grandes villes du pays depuis le 22 février 2019 risquent de faire leur retour dès le 19 juin prochain. C’est du moins ce que laissent entendre les nombreux appels lancés et diffusés par plusieurs activistes algériens sur les réseaux sociaux », indique le média français qui souligne que « ces appels reprennent les mêmes slogans du Hirak et demandent aux Algériens de sortir massivement manifester le 19 juin prochain afin de relancer le combat démocratique et pacifique pour le changement en Algérie ».

Selon, « Mondafrique », ces appels interviennent au moment où l’Algérie traverse l’une de ses pires crises financières et économiques. « Les Algériens ont subi de plein fouet les conséquences économiques et sociales de la pandémie du COVID-19. Le chômage, la misère sociale, la cherté de la vie, la pauvreté sans cesse grandissante, la pandémie du COVID-19 ayant paralysé le pays depuis le 18 mars dernier a aggravé la détérioration des conditions de vie des Algériens », affirme le site d’information.

« Ces frustrations sociales sont en train d’alimenter en ce moment une énorme vague de colère populaire. Une colère populaire qui gagne les rangs de ceux et celles qui sont, pourtant, partis voter le 12 décembre 2019 croyant que la désignation d’un nouveau Président de la République débloquera la situation de l’Algérie », relève « Mondafrique ».

Bouton retour en haut de la page
Fermer