La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Nezha Bouchareb, a mis en avant, lundi à Al Hoceima, les efforts soutenus menés par le ministère dans le but de soutenir davantage le développement territorial et la planification urbaine dans la province d’Al Hoceima.

S’exprimant lors d’une réunion tenue en présence du gouverneur de la province d’Al Hoceima, Farid Chourak et le président du directoire du groupe Al Omrane, Badr Kanouni, Mme Bouchareb a précisé que la contribution du ministère dans les projets relevant du programme “Al Hoceima Manarat Al Moutawassit”, lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2015, a atteint environ 420 millions de dirhams (MDH), et vise principalement à soutenir la réhabilitation urbaine et à répondre aux défis auxquels fait face l’espace urbain de la province.

Le ministère a veillé à généraliser les documents d’urbanisme au niveau de l’ensemble des communes de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et ce avec la coordination des agences urbaines concernées, a-t-elle ajouté, notant dans ce sens que la province d’Al Hoceima détient actuellement deux plans d’orientation de l’aménagement urbain, tandis que l’ensemble de ses communes territoriales bénéficient de plans d’aménagement et de plans de développement en milieu rural.

Mme Bouchareb a fait savoir que 36 communes territoriales de la province d’Al Hoceima détiennent des documents d’urbanisme, relevant que 40 documents d’urbanisme de la province ont été approuvés, dont deux plans d’orientation de l’aménagement urbain, 19 plans d’aménagement et 20 plans de développement.

Elle a aussi relevé l’adoption d’une approche renouvelée de la politique urbaine nationale basée sur la préparation de nouveaux référentiels techniques visant à améliorer le contenu des documents d’urbanisme, appliquer les principes de l’urbanisme durable, réviser les méthodes de planification territoriale adoptées, mettre à jour le système juridique du secteur, en plus d’organiser et d’encadrer le développement des différents espaces.

Par ailleurs, Mme Bouchareb a indiqué que le ministère a lancé plusieurs études pour prévoir les risques naturels menaçant les habitants de la province d’Al Hoceima, notamment une étude pour la mise en place d’un plan d’urbanisme pour la province achevée en 2012, en plus d’une étude géologique et géotechnique préliminaire menée en 2014 sur les risques liés aux glissements de terrains à Boujibar dans la ville d’Al Hoceima.

S’agissant du domaine de l’habitat, elle a révélé que le ministère a adopté une stratégie d’intervention à dimension locale, basée sur l’encadrement des initiatives locales à travers la concertation avec les acteurs et les différents intervenants concernés, en vue de mettre en place des projets intégrés, où le ministère joue un rôle de levier en contribuant au financement desdits projets.

En outre, la ministre a noté qu’entre 2002 et novembre 2019, un total de 28 conventions ont été signées dans la province d’Al Hoceima, dans le but d’améliorer les conditions d’habitat de plus de 40.700 familles. Ces conventions ont concerné plusieurs programmes, notamment la réhabilitation urbaine, la restructuration des quartiers sous-équipés ainsi que la lutte contre les bidonvilles et les bâtiments menaçant ruine, et ce grâce à une enveloppe budgétaire totale d’environ 1,505 milliard de dirhams (MMDH), à laquelle le ministère a contribué à hauteur de 939 MDH, soit 62,3%.

Selon Mme Bouchareb, trois autres conventions ont également été signées dans le cadre du programme “Villes sans bidonvilles”, visant à améliorer les conditions d’habitat de 594 familles, avec une enveloppe budgétaire d’environ 247 millions de dirhams (MDH) et une contribution de la part du ministère à hauteur de 51,1 MDH, en plus de deux conventions portant sur un budget de 312 MDH, dont 89 MDH financés par le ministère, et ce pour l’amélioration des conditions d’habitat d’environ 400 familles se trouvant dans des bâtiments menaçant ruine.

Concernant le logement non réglementaire, la ministre a fait savoir que 20 conventions ont été signées afin d’améliorer les conditions d’habitat des familles, et ce grâce à un budget de 474,58 MDH, dont 351,85 MDH sont apportés par le ministère.

Pour sa part, M. Chourak a noté que la mise en oeuvre des projets relatifs à l’habitat, l’aménagement et la politique de la ville, dans le cadre du programme “Al Hoceima Manarat Al Moutawassit”, progresse à un bon rythme, saluant dans ce sens les efforts consentis par l’ensemble des acteurs et des intervenants pour achever ces projets dans les délais impartis.

Cette réunion, à laquelle ont pris part le président du Conseil provincial d’Al Hoceima, des directeurs centraux au sein du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, ainsi que les responsables régionaux et locaux relevant du ministère, a aussi été l’occasion de passer en revue l’état d’avancement des travaux des projets relevant du programme “Al Hoceima Manarat Al Moutawassit” dans le domaine de l’habitat, de l’aménagement et de la politique de la ville, notamment le projet de création de 5.000 unités de logement social.

Bouton retour en haut de la page
Fermer