La Direction provinciale du ministère de l’Education nationale à Al Hoceima a entrepris un ensemble de mesures et de procédures importantes en vue de garantir le déroulement des examens du baccalauréat, prévus en juillet, dans les meilleures conditions, a affirmé le directeur provincial de l’Education nationale, Mohamed Chentouf.

Dans le cadre des préparatifs, quelque 27 centres d’examens seront mobilisés pour recevoir plus de 3.900 candidats, en plus de la distribution de masques de protection, l’acquisition de produits stérilisant pour les mains et les chaussures, la désinfection des salles et différents espaces, et le déploiement des différents moyens nécessaires pour garantir et assurer la sécurité des candidats, a expliqué M. Chentouf.

Les mesures prises portent aussi l’utilisation d’un thermomètre numérique pour mesurer la température des candidats et des cadres administratifs et pédagogiques à l’entrée des centres d’examens et avant le début de chaque épreuve, outre l’adoption de mesures préventives notamment la limitation du nombre de candidats dans les salles, fixé à 10 par salle, et ce afin d’éviter la propagation du coronavirus, a-t-il ajouté.

De même, la salle de sport “3 mars” dans la ville d’Al Hoceima sera mobilisée pour accueillir quelque 200 candidats au baccalauréat, a-t-il fait savoir, notant que l’utilisation de cet espace a pour but d’éviter le risque de transmission du Covid-19.

Et de poursuivre qu’un intérêt particulier sera accordé à la mise en oeuvre d’un protocole de protection de la sécurité sanitaire des candidats et du corps enseignant, et ce en parfaite coordination avec les autorités locales et sanitaires de la province.

Par ailleurs, le responsable a souligné que la direction provinciale mène depuis le début de la pandémie une panoplie de mesures et d’initiatives, notamment l’organisation de campagnes de sensibilisation sur les dangers de contamination au virus et les moyens de prévention, l’adhésion à l’opération d’enseignement à distance et l’adoption de la plateforme (TIMSS) pour les cours virtuels dont le taux d’utilisation a atteint 86%, outre la mise à disposition de brochures pour le soutien pédagogique des élèves du primaire.

L’expérience de l’enseignement à distance dans la province d’Al Hoceima a connu un grand succès, en particulier pour l’enseignement collégial et secondaire qualifiant, étant donné qu’elle a permis aux enseignants et cadres éducatifs de communiquer avec les élèves et de cumuler une riche expérience dans ce domaine, a-t-il estimé, mettant en exergue l’organisation par la direction provinciale de journées d’encadrement interactif à distance, jusqu’au 9 juin, au profit des cadres administratifs et qui seront axées sur différents thématiques en relation avec l’éducation et la gestion numérique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer