Des centaines de colons israéliens ont fait incursion, dimanche, dans la mosquée Al-Aqsa, sous haute protection de la police de l’occupation, rapportent les médias locaux.

Près de 103 extrémistes, dont 87 étudiants, ont fait incursion dans la mosquée Al-Aqsa par “la Porte des Maghrébins” et ont tenté d’effectuer des rituels talmudiques de provocation avant de quitter les lieux, a indiqué l’agence palestinienne de presse (WAFA).

Certains militants israéliens de droite ont plaidé en faveur de la démolition du complexe de la mosquée sainte pour faire place à un temple juif, ajoute la même source.

Suite à cette énième incursion, le département du Waqf islamique à Al-Qods occupée, a condamné, dans un communiqué, les violations commises par les autorités israéliennes et ses colons contre la mosquée Al-Aqsa.

“Les incursions quotidiennes ciblent l’indépendance de la mosquée Al-Aqsa, notamment, en marge des procédures quotidiennes et des violations systématiques, dans le but de la judaïser”, a averti le sous-secrétaire du département, Hussab Abu Al-Rub, en appelant à une intervention arabe et islamique pour protéger le troisième lieu saint de l’Islam.

La mosquée d’Al-Aqsa connaît des incursions quasi-quotidiennes par les colons et les forces de l’occupation.

Selon le gouvernement palestinien, les agissements du gouvernement de l’occupation et des colons extrémistes dans la mosquée Al-Aqsa sont des agressions dangereuses et sans précédent contre la ville d’Al-Qods et des lieux saints musulmans.

Bouton retour en haut de la page
Fermer