L’Université Al Akhawayn à Ifrane (UAI) s’est lancée dans une série d’actions destinées à renforcer sa vocation internationale, qui constitue l’un des piliers de son plan stratégique 2015-2020.

Dans le cadre de sa collaboration avec les institutions internationales, l’UAI a ainsi participé à ERASMUS+Key action2, un programme qui consiste en la construction d’un réseau d’experts pour la promotion des nouvelles technologies dans le domaine de l’évaluation, à travers les projets CORETEV et MEDelaH (MEDiterranean countries: Towards Internationalisation at Home), d’une enveloppe de 1,65 million d’euros, et dont l’UAI a assuré 204.000 euros, indique l’université dans un communiqué.

Cette action vient s’ajouter aux différents projets de recherche confiés à l’UAI et financés par des organismes de renom, tels que l’USAID et TEMPUS. Ces projets concernent des disciplines où la compétition internationale reste ‘’des plus ardentes’’, notamment l’ingénierie, l’éducation, les sciences politiques et le business.

Selon l’UAI, ces collaborations s’inscrivent dans le cadre de ses efforts destinés à renforcer sa vocation internationale, qui représente l’un des piliers de son plan stratégique 2015-2020.

Sur le registre du développement de l’échange international, l’UAI a développé en 2018 ‘’Intersession’’, une plateforme qui permet à des chercheurs étrangers de renom de visiter l’Université pour de courtes durées, dans le but d’assurer des cours intensifs ou d’établir des collaborations bien ciblées.

L’Université a accueilli cette année six enseignants-chercheurs étrangers pour au moins une session académique. Par ailleurs, l’Université a reçu dix stagiaires présidentiels lauréats d’universités américaines aujourd’hui actifs dans différents départements d’AUI.

Pour ce qui est de l’échange d’étudiants, l’Université a reçu ce semestre 57 étudiants internationaux venant de six pays. 111 étudiants d’Al Akhawayn passeront, quant à eux, ce semestre dans 55 universités dans 15 pays.

Bouton retour en haut de la page
Fermer