Une réunion élargie a été tenue, mardi au siège de la commune d’Aguerd, avec pour principal axe les mesures et dispositifs pris dans l’optique de la réalisation d’un noyau collégial au niveau de cette collectivité territoriale, relevant de la province d’Essaouira.

Lors de cette réunion, qui s’est déroulée en présence notamment du président du conseil communal d’Aguerd, El Mostafa Blinka, de représentants des autorités locales et de responsables du service de la planification et de la carte scolaire, le Directeur provincial de l’Education nationale, Noureddine El Aoufi Laghzaoui, a mis en avant les critères adoptés pour la programmation de la réalisation d’un noyau collégial en milieu rural, étayés par des statistiques sur le nombre des élèves du cycle primaire dans la commune.

M. El Aoufi Laghzaoui a aussi précisé que la Direction provinciale, soucieuse de garantir l’accès des élèves (filles et garçons) des zones enclavées à la scolarisation dans des conditions appropriées, a œuvré au renforcement des mécanismes de soutien social pour la lutte contre la déperdition scolaire dans ces zones et à l’adoption de la discrimination positive en leur profit.

De son côté, M. Blinka a tenu à exprimer ses vifs remerciements et sa profonde gratitude à la Direction provinciale de l’Education nationale et à tous ses cadres, ainsi qu’à l’ensemble des acteurs pour les efforts déployés dans ce sens, tout en saluant la proposition de création d’un noyau collégial, une action motivée par plusieurs considérations, dont la principale est le positionnement stratégique et approprié pour tous les élèves des unités scolaires situées dans les différents douars de la région, ainsi que l’approbation par la majorité des membres du conseil communal de ce projet, afin de lutter contre le décrochage scolaire, en particulier chez les filles.

M. Blinka a, en outre, affirmé que toutes les composantes de l’instance élue s’engagent à fournir tous les moyens et la logistique nécessaires qui relèvent de leurs attributions pour garantir la réussite de ce projet.

A cette occasion, il a été procédé à la présentation de données en chiffres relatives à la réhabilitation des classes au niveau de la commune d’Aguerd dans la perspective de l’éradication totale des classes en préfabriqué au début de la prochaine rentrée scolaire.

A noter que la création d’un noyau collégial dans la commune d’Aguerd constitue l’une des principales étapes pour encourager la scolarisation dans cette partie du territoire de la province d’Essaouira et promouvoir le secteur de l’enseignement en tant que phase essentielle pour le développement de la région dans les différents domaines.

Bouton retour en haut de la page
Fermer